04-05-2018 16:51 - Cinq millions de Sahéliens ont besoin d’une assistance alimentaire urgente (ONU)

Cinq millions de Sahéliens ont besoin d’une assistance alimentaire urgente (ONU)

Apanews - Cinq millions de Sahéliens dont 1,6 million d’enfants guettés par la malnutrition aiguë et 2,5 millions d’éleveurs et agro-éleveurs, ont urgemment besoin d’une assistance alimentaire, selon les directeurs régionaux des Nations Unies à Dakar.

Les responsables onusiens, s’exprimant jeudi dans la capitale sénégalaise, ont appelé les décideurs du monde à agir vite pour sauver ces personnes qui « auraient épuisé leurs réserves alimentaires en avril, alors qu’en temps normal, cela se produit en juin ou septembre. »

Selon le directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Abdou Dieng, « si rien n’est fait, la situation risque de s’aggraver. »

Les zones pastorales du sud de la Mauritanie au nord du Sénégal et dans certaines parties du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad, ont connu de faibles précipitations en 2017 qui ont affecté le bétail et les récoltes.

Les moyens de subsistance se sont raréfiés, causant un début précoce de la « saison de la faim », rapporte un document remis à la presse.

Aussi, la sécheresse, la flambée des prix des denrées alimentaires et les conflits risquent de plonger des millions d’autres personnes dans la faim et la malnutrition dans certaines parties du Sahel, poursuit le même document.

« Ce sont des signes révélateurs d’une catastrophe imminente que le monde ne peut pas continuer à ignorer », a déclaré le directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Abdou Dieng.

Pour sa part, la Coordonnatrice de la FAO pour le Bureau de la Résilience, des Urgences et de la Réhabilitation pour l'Afrique de l'Ouest / Sahel, Coumba Sow, a plaidé pour un investissement dans des projets durables en vue « d’aider les populations à s’aider elles-mêmes. »

ARD/cat/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 965

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 04/05/2018 18:07 X

    Je doute que la communauté internationale veut réellement mettre fin à ces scénarios annuels de famine au Sahel car il est facile de démonter sur le terrain que : 1- le réchauffement de la terre a rendu le grand espace 600km X600km équivalent à 36 millions d’ha dans le carré Boulenouar-Chami-Atar-Zouérate en Mauritanie est devenu apte à la culture du palmier pivot de l’éco-systéme de la polyculture des fruitiers, blé, légumes et aliments de bétail sous son ombre dans le désert . Espace que sur option de dessalement de la mer à un coût de 0,1 Euro le m3 peut produire 180 millions de tonnes de blé et créer 18 millions d’emplois de sahélien dans un Paradis qui l’émigration en Europe cheikhany_oulsidina@yahoo.fr