09-05-2018 02:00 - Atar : le marché "vente de la viande" se déteriore, colère des bouchers et consommateurs

Atar : le marché

Adrar-Info - Le local principal au niveau du marché «vente de la viande» dans la ville d’Atar, s’est détérioré de façon sans précédent, malgré sa construction relativement récente. Les autorités municipales constatent cet état de fait, sans bouger le doigt pour le réparer.

Un boucher a déclaré à « Mourassiloun » que lui et ses collègues sont en colère contre les autorités en raison de leur indifférence quant à l’état de ce marché . La paillasse qui servait pour poser dessus, couper et casser les os de viande, s’est écroulée, à tel point que les bouchers sont obligés de faire ces gestes à même le sol.

Le correspondant de Mourassiloun, a constaté les bouchers qui se débattaient pour trouver une place pour briser les os, allant jusqu’à se servir d’une planche qu’ils posaient sur le sol.

Les consommateurs ont déclaré que la situation du marché est dégoutante du fait qu’il n’y'a pas assez d’endroits où accrocher de la viande apportée par tous les bouchers, ni céramique pour couvrir les murs ni processus de nettoyage des lieux.

Le chef des bouchers a déclaré , qu’en guise de protestation, il n’assisterait pas aux réunions qui seront tenues en prélude à l’avènement du mois béni de le Ramadan, pour tenter d‘uniformiser les prix des produits de première nécessité, soulignant que la municipalité n’est intéressée qu’à prélever des impôts et des redevances et que pendant toutes ces années elle n’a fourni aucun service qui améliore l’état du marché de la viande.

Source : http://mourassiloun.com/node/4055

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1074

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)