07-06-2018 16:51 - Santé de Mohamed Cheikh M’Khaitir : son avocat lance un SOS

Santé de Mohamed Cheikh M’Khaitir : son avocat lance un SOS

Le Reflet - Mohamed Ould Moine, avocat de Mohamed Cheikh M’Khaitir a indiqué que son client allait mal. A travers un communiqué publié ce mercredi 6 juin 2018 sur son compte facebook, en appelle à l’opinion et organisations des droits de l’homme pour faire pression sur les autorités mauritaniennes.

Mohamed Cheikh M’Khaitir, est toujours en détention quelque part, pour apostasie. Ce mercredi 6 juin 2018, son avocat Me Mohamed Ould Moine nous apprend que sa « situation sanitaire se dégrade » malgré le fait que les médecins aient « recommandé aux autorités compétentes de lui permettre d’être traité dans des conditions appropriées ». Me Ould Moine ne dit pas de quoi souffre son client.

Estimant que les autorités mauritaniennes refusent d’accéder à cette demande, l’avocat fait appel « aux défenseurs des droits de l’homme et les organisations humanitaires de travailler ensemble afin de permettre au détenu de se faire soigner ». Il ajoutera que cela permettra « d’éviter de mettre sa vie en danger en raison d’une négligence médicale ».

En outre, Me Ould Moine a qualifié la détention de Mohamed Cheikh M’Khaitir « d’enlèvement ». Ould M’khaitir faut-il le rappeler, devait recouvrer sa liberté le 9 novembre 2017. Ce jour là, La cour d’appel de Nouadhibou avait converti sa peine de mort à deux ans de réclusion et une amende de 6000 ouguiyas (nouvelle monnaie). Il était e prison depuis plus de trois ans.

Huit mois après, Mohamed Cheikh M’Khaitir est toujours en détention. Avocats et organisations des droits de l’homme plaident pour sa libération et dénoncent « une détention au secret ». Notons que Me Ould Moine a dans son communiqué, précise que son client n’a toujours pas accès à sa famille ni avocats.

Par Amadou Sy



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1822

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 07/06/2018 17:38 X

    L'avocat déclare que son client, est malade, mais c'est simple, il suffit d'amener une clinique mobilisée, qui lui donne des soins fixe, sans qu'il se déplace, d'un côté, l'avocat a certainement peur d'exposer son client dans les centres hôpitaux, pour sa sécurité, car vite les gens le repéreront, d'un autre côté, je me pose la question, est ce que ce n'est pas un prétexte de plus, pour le faire fuir du pays, comme quoi il doit aller se soigner à dakar ou ailleurs, aisi ce type sera libre et on ne le verra plus, ici dans ce pays, tout est possible, on ne sait pas qui dit vérité ou faux ! ce qui est sûr que c'est le faux qui l'emporte ! en tout cas l'affaire de ce jeune homme est très louche, son cas doit être réglé une bonne fois pour toute !on en a marre de son histoire.