29-08-2018 07:45 - Le président de la CENI affirme qu’elle est prête pour les élections du 1er septembre

Le président de la CENI affirme qu’elle est prête pour les élections du 1er septembre

AMI - Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), M. Mohamed Vall Ould Bellal, a souligné que cette commission est prête à organiser le scrutin du 1er septembre 2018, précisant que tout le matériel électoral a été envoyé aux capitales des wilayas, pour être distribué dans les différentes moughataas.

Il a ajouté, au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi après-midi au siège de la CENI à Nouakchott, que malgré les difficultés et les contraintes de temps et la complexité du processus électoral en termes d’urnes, de participants et d'impression des cartes d’électeurs, toutes les capitales régionales disposent aujourd’hui d’un matériel électoral comprenant les urnes, les cartes d'électeur, l'encre indélébile et l’isoloir.

Le président de la CENI a démenti les rumeurs qui circulaient récemment concernant les procès-verbaux et les bulletins de vote, soulignant qu’ils sont corrects et qu’il n’y a pas d’erreur ni dans les noms des candidats ni dans leurs slogans.

Il a renouvelé l'appel aux participants aux campagnes électorales à respecter les règles du jeu et à s'en tenir à l'esprit de fraternité et à l’honnête compétition, loin de tout extrémisme afin de mener à bien cette opération.

Il a enfin souligné que la CENI se trouve à la même distance des différentes parties et veille à ce qu’elles soient représentées dans tous les bureaux de vote, exhortant les présidents des bureaux à coopérer pleinement avec les représentants des partis pour assurer le succès du processus électoral en toute transparence, intégrité et impartialité.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1190

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • medmedelmaouloud (H) 29/08/2018 21:03 X

    ''Il a enfin souligné que la CENI se trouve à la même distance des différentes parties et veille à ce qu’elles soient représentées dans tous les bureaux de vote, exhortant les présidents des bureaux à coopérer pleinement avec les représentants des partis pour assurer le succès du processus électoral en toute transparence, intégrité et impartialité.'' C'est claire. les partis doivent lors designer des représentants forts, justes, vigilants et responsables. Ceux-ci doivent exiger des présidents des bureaux de refuser toutes opérations non conformes aux règles du jeux. Il ne faut qu'ils se laissent faire pour après crier à l fraude.

  • kadimapur (H) 29/08/2018 18:21 X

    Tant que ce pays n'aura pas une élite ayant de le courage et l' honnêteté intellectuelle de dire franchement aux dirigeants ce qui ne va pas, ce qui est faisable et ce qui ne l'est pas, ce qui est crédible et ce qui ne l'est pas sur le plan interne et international, l'on continuera à naviguer à vue jusqu'à perpète...