02-09-2018 08:45 - Le vice-président de la CENI affirme que le scrutin s'est déroulé dans de bonnes conditions

Le vice-président de la CENI affirme que le scrutin s'est déroulé dans de bonnes conditions

AMI - Le vice-président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), M. Ethmane Ould Bidjel a affirmé, samedi soir à Nouakchott, que le scrutin du 1er septembre 2018 s'est déroulé dans de bonnes conditions sur toute l'étendue du territoire national.

Dans une déclaration à l'Agence Mauritanienne d'Information (AMI), le vice-président de la CENI a indiqué que des insuffisances relatives à certaines questions logistiques ont été enregistrées, soulignant que les commissions compétentes ont pu surmonter à temps ces insuffisances.

Il a précisé que les quantités de pluies enregistrées sur certaines zones du pays n'ont pas influé sur le déroulement du scrutin, soulignant que le niveau d'affluence sur les bureaux était au dessus des prévisions.

Il a noté qu' aucune violation n'a été enregistrée ni par les représentants des partis participant à ces élections ni par les observateurs qui ont suivi le déroulement de l'opération de près.

Il a enfin indiqué que toutes les mesures ont été prises pour présenter les résultats présentés par les bureaux dès leur validation.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1095

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • rimois (H) 02/09/2018 11:01 X

    Beaucoup d'électeurs n'ont pas pu faire leur devoir citoyen (voter) alors qu'ils se enregistré correctement mais ne sont pas sortis sur les listes définitives de ma ceni. il faut solutionner les problèmes de compétence technique

  • El Houssein (H) 02/09/2018 10:51 X

    Le scrutin a malheureusement échoué. Plus de 50% des bulletins sont nuls à cause de l'invisibilité des sigles et de l'étroitesse des représentations sur les bulletins de vote. Pour quoi cette économie sur le papier, alors que les années précédentes la présentation était meilleurs. Il fallait aussi, vu le nombre élevé des listes répartir le vote sur deux jours, un jour pour les députations et un jour pour les municipalités et les conseils régionaux. Face à une majorité de population illettrée, personne ne pouvait retenir ce qu'il a à faire sur cinq listes illisibles. C'est un échec, qu'il faut admettre. Les résultats ne représenteront rien de vrai. Il faut nécessairement reprendre tout le processus depuis le dépôt des candidatures jusqu'aux élections.