07-09-2018 16:51 - Mauritanie: HRW veut un moratoire sur les poursuites envers les femmes violées

Mauritanie: HRW veut un moratoire sur les poursuites envers les femmes violées

RFI - Un moratoire immédiat sur les poursuites engagées contre les femmes victimes de viols en Mauritanie, c'est ce que demande Human Rights Watch dans un rapport de 101 pages rendu public ce mercredi 5 septembre.

L'organisation dénonce le sort réservé à ces femmes qui portent plainte, mais qui se retrouvent accusées d'adultère et poursuivies quand elles n'arrivent pas à prouver qu'elles n'étaient pas consentantes.

C’est dans un contexte de hausse de la criminalité et notamment des violences sexuelles que Human Rights Watch publie son rapport. Aucune statistique officielle n’existe, mais les données rassemblées par les ONG sont alarmantes : les cas de viols se comptent par centaines et plusieurs dizaines de femmes, même des mineurs, victimes d’agression sexuelle sont chaque année poursuivies ou emprisonnées pour zina c'est-à-dire adultère, passant du statut d’accusatrice à accusées.

Dans son rapport rendu public le 5 septembre, Human Rights Watch pointe l’ensemble des difficultés rencontrées par les survivantes d’agressions sexuelles pour recevoir un appui médical, juridique et social ; une discrimination qui commence bien souvent dans les commissariats où les procédures ne sont pas confidentielles et où la moralité des plaignantes est parfois mise en cause. S’ensuit un parcours du combattant pour être auscultée, suivie en cas de grossesse et soutenue psychologiquement.

L’ONG de défense des droits de l’homme pointe notamment l’absence de refuges gérés par l’Etat pour accueillir les survivantes en détresse ou celles qui sortent de prison. Les seuls centres qu’elle a pu identifier sont soutenus par des organisations de la société civile mauritanienne et bénéficient de moyens très limités.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI
Commentaires : 0
Lus : 1125

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)