09-09-2018 11:11 - Le président Ould Abdel Aziz assiste au défilé militaire célébrant le 70e anniversaire de la Corée du Nord

Le président Ould Abdel Aziz assiste au défilé militaire célébrant le 70e anniversaire de la Corée du Nord

Le régime de Pyongyang a célébré dimanche son 70ème anniversaire par un grand défilé militaire.

La Corée du Nord a organisé dimanche un défilé militaire pour célébrer son 70ème anniversaire mais s'est abstenue de montrer les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) qui lui ont valu de multiples sanctions internationales. Soldats, pièces d'artillerie et chars ont défilé devant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans le centre de Pyongyang. Mais seuls ont été exposés des missiles de courte portée.

Le président Ould Abdel Aziz a assisté à ce défilé militaire célébrant le 70e anniversaire de la Corée du Nord, en compagnie d’une forte délégation composée entre autres du ministre des affaires étrangères et de la coopération, Ismail Ould Cheikh Ahmed, ou encore du ministre de l’économie et des finances, Moktar Ould Djay.

La veille de ce défilé militaire, alors qu’il se trouvait encore en Chine dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié, le dirigeant mauritanien avait adressé à son homologue nord-coréen Kim Jong Un un message de félicitation.

La date du 9 Septembre commémore la fondation en 1948 de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), son nom officiel. La Corée du Nord s’est abstenue d’exposer des missiles balistiques intercontinentaux.

Par la rédaction de cridem.org,
avec Europe1 et Agence Mauritanienne d’Information (AMI)

-------

Arrivée du Président de la République à Pyongyang


Commentaires : 3
Lus : 2193

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • duroowo (H) 10/09/2018 12:02 X

    Ca fait pleurer wallahi evidement ce n'est la religion, ni la democratie ni le droit de l'Homme ni l'argent que le Monsieur est parti chercher au Nord Corea. premierement selon le journal ce AZIZ qui a presque demander la rencontre pour quoi la preuve en est que ce n'est meme pas Kim qui l'a acueilli? Notre general n'a pas tout dit sur son sal project de racisme et blanchiment de la Mauritanie.

  • medabdul (H) 09/09/2018 18:19 X

    GESTE naturel et diplomatique d'un chef d’État d'un pays souverain sur invitation d'un président d'un pays souverain;cela s’arrête la.......ne cherchez pas la gloire ou la bravoure la ou il n'y a pas....TRÊVE DE FUMISTERIE.

  • moukhabarat (F) 09/09/2018 12:24 X

    Un courageux geste d’indépendance de la Mauritanie.