09-09-2018 18:27 - Scandale électoral : quelle est la première victime des bulletins nuls qui ont dépassé un demi-million ?

Scandale électoral : quelle est la première victime des bulletins nuls qui ont dépassé un demi-million ?

Akhbar Watan - Scandale électoral : quelle est la première victime des bulletins nuls qui ont dépassé un demi-million ?

Les résultats des suffrages du second tour des dernières élections législatives, municipales et régionales du 1er septembre courant ont révélé un véritable scandale électoral.

Plus de 500.000 bulletins nuls ont été dépouillés. Un résultat catastrophique que nous avons anticipé à travers plusieurs articles et reportages réalisés auparavant sur le terrain à propos de ces consultations.

Avec un tel paradoxe électoral, la question qui mérite d’être posée est de savoir, quels sont les partis politiques participant à ces élections pour lesquels ces bulletins nuls ont été les plus préjudiciables ?

Traduit de l’Arabe par Cridem

http://www.akhbarwatan.net/?p=51251



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2044

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • simballa (H) 10/09/2018 10:03 X

    Les parties de l'opposition sont les premières a être des bulletins nuls. Si on se hasardé fouiné les différents bulletins considérés comme nuls vous ne retrouverai que des vote favorable au partie de l'opposition qu'au plus petit doute le président du bureau a classer comme étant un bulletin nuls. ce ci est rendu possible surtout par l'abasence des représentant des parties de l'opposition dans plusieurs bureaux de vote par exemple au bureau 30 de sebkha (collége sebkha) les 80% des bulletins nuls de la liste des femmes, des municipales et du conseil régional sont des votes favorables aux parties de l'opposition (UFP, TAWASSOUL, malgré cette arnaque orchestrée par le président du bureau l'opposition est sortie gagnante. j'invite alors l'opposition a mieux assurer sa représentativité au niveau des bureaux de vote et à ne pas faire confiance aux présidents des bureaux. Ensemble au deuxième tour achevons la bête agonisante

  • kalidou gueye (H) 10/09/2018 02:50 X

    Saurait été les bulletins nuls, l'union pour rien allait se faire humilier.