30-12-2018 17:45 - Boghé se souvient d’un monument religieux : Thièrno Aly Lawel Dioum

Boghé se souvient d’un monument religieux : Thièrno Aly Lawel Dioum

Terroir Journal - Sa belle voix retentissait dans la grande mosquée de Boghé, de son vivant, tous les vendredis, annonçait la prière dirigée par l’illustre Imam Ratib, Thièrno Bocar Sokho (paix à son âme).

Au sein de cette maison sacrée, Tano Aly comme le surnommaient beaucoup de gens se pointait à 11 heures, les jours saints du vendredi égrainant son chapelet jusqu’à 14 H. L’heure de la prière. Lecture du coran et l’enseignement des percepts de l’islam (Coran, Hadith, Figh, Charia etc……) constituait sa vie.

En période de jeun, à l’approche de la rupture, il ne consultait pas une montre mais observait la tombée du soleil et marquait des pas. Pour ainsi décider la coupure du jeun. Avant le coup de fusil dégainé dans la vieille mosquée annonçant la rupture.

La ville de Boghé abrite du 29 au 30 Décembre 2018, une grande Ziarra (cérémonie de recueillement) dédiée à l’illustre érudit, Abdoul Yéro dit Aly Lawel Dioum. Une sommité religieuse qui a vu le jour en 1898 à Boghé et s’est éteint en Mars 1991 dans la même ville. Il a appris auprès de plusieurs marabouts, tels Thièrno Hamidou SY à Diattar, Thièrno El Hadj Mama Zeîni à Hayré Lao ou d’autres marabouts à Thioubalel à Hooré Fondé (grand foyer religieux).

Il a obtenu le Hijaz (diplôme) auprès de Thièrno Mama Zeîni et un autre Hijaz qui lui a été délivré par El Hadj Mamadou Moussa LY (l’érudit de Dara Halaîbé). Avec la famille Omarienne, il a tissé de profondes relations basées sur la spiritualité d’où sa proximité avec l’illustre, El Hadj Seydou Nourou TALL. Cultivateur infatigable, il a légué une éducation modèle, à sa descendance ainsi qu’à bon nombre de ses petits fils. Contemporain de Thièrno Mountagha Tall, Tano Aly avait une parfaite maîtrise du saint coran et de Lasrar. Rare sont ceux qui osaient le fixer les yeux dans les yeux.

Un personnage pieux, droit et adepte de la vérité.

Il était également versé dans le commerce et a servi au fleuve de Boghé en période transhumance du cheptel vers le Sénégal. Il a vécu jusqu’à la fin de sa vie avec Néné Hassiéta (paix à son âme) et Dieynaba DIOUM qui survit encore. Deux dames braves qui ont assuré l’éducation d’une bonne partie des petits fils.

L’idée de lui dédier une journée de recueillement a été murie depuis plusieurs années. Cérémonie qui sera rehaussée par la présence, s’il plait à Allah, du Khalife Omarien, Thièrno Madani Tall, de l’illustre Oustas Ahmed Yéro Kiidé, de Thièrno Nourou Ly (Dara Halaîbé) etc......

Des prières, des conférences religieuses, la vie et l’œuvre du saint homme, récitation du coran, veillées religieuses vont marquer cette 1ère édition de la Ziarra dédiée à Aly Lawel (paix à son âme).

Daouda Abdoul Kader DIOP




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2642

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Nouvelle-Mauritanie (H) 30/12/2018 20:54 X

    hommage à tout les érudits du fouta et du monde musulmans, qu'Allah accepte leurs bonnes œuvres, ainsi pour tout les musulmans/es.« Président, unificateur des Mauritaniens », « Alahouma Sali Wo S’élime alla Séyidina Mohamed ».Amine, la louange reste à Allah, Nous Le Louons et implorons Sons aide ainsi que son pardon.