25-01-2019 23:00 - Le marché mauritanien réunit les ambassadeurs marocain et algérien autour de la même table

Le marché mauritanien réunit les ambassadeurs marocain et algérien autour de la même table

Yabiladi - L’Union du Maghreb Arabe commence doucement à reprendre des couleurs grâce aux nouvelles opportunités qu’offre le marché mauritanien. De nombreux décideurs économiques de la région ont le regard tourné vers Nouakchott qui s'apprête à accueillir la conférence du patronat maghrébin, dans les prochains jours.

Le Maroc, l’Algérie et la Tunisie courtisent la Mauritanie. Le pays d’Ould Abdelaziz compte tirer profit de cette situation afin de relancer son économie. Hier, Nouakchott a réussi la prouesse de réunir autour de la même table, les ambassadeurs des trois pays maghrébins, en plus du chargé d’affaire libyen.

Les diplomates ont répondu présent à l’invitation du président de l’Union nationale du patronat mauritanien (UNPM), Zein El Abidine Ould Cheikh Ahmed. Hamid Chabar, représentant du royaume à Nouakchott depuis seulement quelques mois a répondu présent, rapporte l’agence AMI.

Devant les diplomates, le chef des entrepreneurs s’est livré à un exercice de promotion des «nombreuses opportunités d’investissement en Mauritanie et des efforts entrepris par les pouvoirs publics pour renforcer le climat des affaires et des investissements», ajoute la même source.

Réunion du patronat maghrébin dans la capitale mauritanienne

Dans les jours à venir Nouakchott accueillera une conférence des décideurs économiques maghrébins, a informé Ould Cheikh ses interlocuteurs. Un événement qui «sera l’occasion de dynamiser les organisations patronales maghrébines et de s’informer sur les opportunités d’investissement dans ces pays», a-t-il précisé. La rencontre est un autre signal attestant de la place qu’occupe, désormais, le voisin du sud pour les investisseurs de la région.

Le dernier trimestre 2018 a connu en effet l’arrivée à Nouakchott d’importantes délégations en provenance de trois pays maghrébins. Dans le sillage de l’ouverture, le 19 août dernier, du poste frontalier reliant Tindouf à Zouerate, les Algériens ont ouvert le bal. Ils ont lancé une «offensive» en direction du marché du voisin du sud.

Ainsi, le 24 octobre, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a co-présidé avec son homologue mauritanien la 2e session du conseil d’affaires algéro-mauritanien. Un événement accompagné par l’organisation, du 23 au 29 octobre, d’une foire des produits algériens dans la capitale.

Les Marocains n'ont pas été en reste. Mi-décembre, le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, a conduit une importante mission d’entrepreneurs en Mauritanie. Les Tunisiens essaient, eux aussi, de prendre le train en marche. Leur Premier ministre, Youssef Chahed, est arrivé le 6 novembre à Nouakchott pour co-présider avec le chef du gouvernement, Salem Ould Bechir, les travaux de la 5e haute commission mixte de coopération.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1149

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)