14-03-2019 00:30 - Atelier de mise en œuvre du nouveau programme pour les villes en Mauritanie-1

Atelier de mise en œuvre du nouveau programme pour les villes en Mauritanie-1

AMI - La capitale a abrité mercredi le lancement des travaux de l’atelier de travail de haut niveau pour la mise en œuvre du nouveau programme pour les villes en Mauritanie organisé en collaboration entre le ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire et le programme des Nations Unies pour l’habitat.

L’atelier, d’une seule journée, vise évaluer l’exécution du "nouveau programme onusien pour les villes" en Mauritanie qui a pour objectif de faire face à nombre de défis accompagnant l’évolution urbaine accélérée avec au premier chef la capacité d’absorption, l’encadrement des nouveaux habitants, la célérité dans la mise en place des mécanismes permettant d’offrir de nouvelles opportunités d’emplois, passant par l’appui des efforts consentis dans le domaine de la planification et de la gestion urbaine, de l’amélioration du niveau et de la qualité des équipements et des infrastructures dans ces villes.

Participent à cet atelier des représentants des départements intéressés : la région de Nouakchott, l’association des maires de Mauritanie et l’association des ingénieurs de génie civil en plus de certains acteurs de la société civile.

Les participants suivront une série d’exposés sur la capacité de la capitale Nouakchott de faire face aux catastrophes naturelles ; sur le nouveau programme urbain des villes issu du plan urbain adopté par le programme des Nations Unies pour l’habitat à Kyoto en octobre 2016 "Habitat 3".

Le ministre de de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, M. Nany Ould Chrougha a, dans un mot pour la circonstance, souligné que le développement urbain durable des villes passe nécessairement par la conjugaison des efforts des décideurs politiques, des élus et ONGs de la société civile ainsi que des experts et activistes en matière de promotion et de développement des villes.

Il a ajouté que la croissance urbaine accélérée nous impose de transcender en même temps nombre de défis qui vont de l’exigence de trouver la plus grande capacité d’absorption possible, d’encadrer les nouveaux habitants et d’accélérer la mise en place de mécanismes pouvant offrir des opportunités d’emplois, passant par l’appui à l’action menée dans le domaine de la planification et de la gestion urbaine ainsi que l’amélioration du niveau et de la qualité des équipements et des infrastructures dans ces villes.

Il a encore dit que l’objectif que vise le gouvernement mauritanien consiste en l’offre de bien- être à l’Homme au sein de villes aptes à s’adapter aux besoins du développement et de la modernité en plus du respect et de la préservation de la dignité des populations les plus démunies pour leur permettre d’accompagner les nécessaires changements qui ont lieu, relevant que cet objectif est conforme à la vision du nouveau programme urbain qui a été approuvé lors du 3ème congrès des Nations Unies pour l’Habitat, plus connu sous le nom de "Habitat 3".

Le ministre a attiré l'attention sur le fait que la Mauritanie partage avec beaucoup de pays du monde les mêmes préoccupations en ce qui concerne les contraintes et les défis qu'impose la non maitrise du développement urbain, ce qui, a-t-il dit a poussé le pays à mettre en place une stratégie appropriée en la matière.

Il a en outre souligné que cette stratégie a pris en compte toutes les questions se rapportant au domaine foncier, à l'habitat et à l'accès aux services de l'urbanisme ainsi qu'au renforcement du rôle que jouent les villes dans l'évolution et l'intégration des différentes couches de la société.

Il a précisé que la Mauritanie, conformément à cette vision, a mis en place plusieurs programmes et projets visant à renforcer les infrastructures en milieu urbain, notamment dans les principales villes du pays, à renforcer les capacités des collectivités régionales et à consolider le secteur privé pour créer les opportunités d'emplois et asseoir le développement économique des villes, conformément à une approche visant à lutter contre la pauvreté.

Le ministre a souligné que l'exécution de cette politique qui est suivie depuis 2008 a permis de parvenir à des résultats extraordinaires, ce qui a donné l'occasion à nos petites villes de connaitre un développement sans précédent conforme aux objectifs tracés par la conférence des Nations Unies pour l'habitat (habitat 2). Au même moment, beaucoup d'importants investissements ont été mobilisés pour moderniser les villes et accélérer l'accès des populations à la propriété foncière, a-t-il conclu.

Pour sa part, le maire de la commune du Ksar, Dr Mohamed Saleck Ould Oumar a insisté sur l'importance de la mise en oeuvre de cet agenda urbain dans l'intérêt de la modernisation des ville et pour la prospérité de leurs populations, rendant hommage, dans ce cadre, aux efforts déployés par le département de l'habitat, de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire, efforts qui ont permis, a-t-il dit, d'accomplir beaucoup de réalisations, notamment au niveau des infrastructures et des services de base, répondant ainsi de manière rapide aux aspirations des citoyens.

Quant au représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), M. Abdou Selam Guey, il a indiqué, au nom du programme des Nations Unies pour l'habitat, que la Mauritanie s'est dotée de la stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP), laquelle traduit les engagements du Gouvernement en faveur de la mise en oeuvre des objectifs de développement durable (Agenda 2030) et de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine.

Il a ajouté que la vision d'avenir portée par la SCAPP, intitulée "la Mauritanie que nous voulons en 2030", est fondée sur les valeurs de l'Islam , de la cohésion et de la paix sociales, de l'équité et de la solidarité, de l'Unité nationale, de la justice et de la démocratie, de la transparence et des droits de l'homme dans un cadre de bonne gouvernance.

Pour sa part, M. Claude Meutchehe Ngomsi, conseiller en charge des pays francophones au sein du programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), il a remercié la Mauritanie pour les efforts qu'elle déploie pour son engagement sans relâche et pour sa contribution à la formulation du cadre régional harmonisé de mise en oeuvre et de suivi du nouveau programme pour les villes en Afrique.

Pour soutenir ces efforts et capitaliser les actions du secteur privé, des administrations locales et celles de la société civile, il a proposé qu'un forum urbain national soit conçu, lancé et pérennisé pour consolider des dialogues multi-acteurs.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence des ministres de l'intérieur et de la décentralisation et de l'économie et des finances ainsi que du wali de Nouakchott ouest et du Hakem de la moughataa du Ksar.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1084

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)