16-03-2019 20:45 - Présidentielles Mauritanie : premiers couacs du candidat Ould Ghazouani

Présidentielles Mauritanie : premiers couacs du candidat Ould Ghazouani

Kassataya - En déclarant cette semaine au cours de son dernier conseil des ministres qu’il avait demandé à Ould Aziz de briguer le troisième mandat et soutenu les nouveaux députés de l’UPR pour une motion dans ce sens, le candidat Ould Ghazouani révèle son vrai visage.

Cette complicité entre les deux hommes qui ne date pas d’aujourd’hui suscite l’indignation des observateurs et des internautes sur les réseaux sociaux en attendant la réaction de l’opposition.

Un candidat à la plus haute fonction de l’Etat ne dit pas ça. Demander un troisième mandat à un président qui n’en a pas droit. C’est une grave atteinte à la constitution, un parjure et une insulte au peuple mauritanien. Ould Aziz a décliné l’offre pour poursuivre son agenda caché qui n’a pas échappé aux observateurs c’est-à-dire le désigner comme dauphin.

En réactualisant aujourd’hui ce deal devant son dernier conseil des ministres cette fin de semaine à Nouakchott le candidat Ould Ghazouani commet ainsi une erreur politique monumentale au moment où il va se consacrer à la grande bataille électorale.

Cette complicité entre les deux hommes qui ne date pas d’aujourd’hui suscite l’indignation des observateurs et des internautes sur les réseaux sociaux. En attendant la réaction de l’opposition Ould Ghazouani dévoile ainsi son vrai visage. Une marionnette au service du président mauritanien qui a toujours mis ses propres ambitions au- dessus des intérêts du pays. Cette tentation des deux ex –généraux de régler les problèmes du pays à huit clos est le propre des régimes autoritaires.

Ould Ghazouani est bel bien le candidat de Ould Aziz et non de l’UPR. Sur les traces de celui-ci sa probable élection est une imposture et les élections une parodie comme tous les scrutins précédents depuis 2009.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 10
Lus : 3036

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • Le chevalier du zodiaque (H) 17/03/2019 22:25 X

    Je ne vois pas la raison pour laquelle Mr Kane se base sur des déclarations « faceboukiennes » pour émettre un tel jugement. La possibilité d’un troisième mandat n’est plus. Il est temps d’aller de l’avant et de défendre des positions plus nobles.

  • KANTAKI (H) 17/03/2019 15:22 X

    Ould Ghazouanine cache pas son appartenance au camp du président et les informations sur le pseudo coup e force des militaires est une fausse nouvelle, une imposture, pas plus.... Ould Abdel Aziz a modernisé la Mauritanie et sorti le pays l'obscurantisme.... Les Iiboussat ont cotisé 1, 4 milliards MRO en un tour e main, ils n sont donc pas démunis et ils ont le devoir de financcer la campagne !

  • hi (H) 17/03/2019 11:40 X

    Personne n’en doute de cette connivence o combien dangereuse.

  • Elyahmed (H) 17/03/2019 00:56 X

    Cette entente de façade qui cache une précipitation de Ghazwani à prendre le pouvoir et Aziz qui ne suit le court des évènements, Aziz a son propre calendrier. Ce qui a fait parler le Ghazwani d’Aziz comme on le surnomme est le fait de la justice de Dieu, lui qui avait fait son investiture sous le sceau de la rupture et le complément des manquements du régime en place, en complétant dans son discours qu’il voulait que tous les mauritaniens se sentent chez eux et que l’égalité et la justice entre les mauritaniens soit de même. Seulement, Ghazwani à trahit sa parole en parlant de continuité, quand il dit qu’il voulait un troisième mandat pour Aziz, lui Ghazwani il avait appuyé les députés dans cette démarche. Malheureusement pour lui, il a oublié qu’il faisait partie des hommes qui ont obligé Aziz à renoncer au troisième mandat, donc son discours d’au-revoir au gouvernement sans être sûr de devenir président montre son incapacité d’aller seul sans Aziz et qu’Aziz en réalité n’a pas besoin de lui à la présidence, il risque de l’empêcher demain de revenir sur ses pas d’éléphant pour reprendre les choses en main, Ghazwani et ses généraux lui feront de l’ombre, Aziz veut une sortie honorable sans dégât, faire du Jerry Rawlings du Ghana revenir et revenir pour régler la situation et ses manquements.

  • Ibadou (H) 16/03/2019 23:46 X

    Je me demande comment s'émouvoir ou s'étonner de l'action de ces gens ? C'est à dire membres d'une organisation pure que la Mafia, qui prend en otage ce pays et dégrade de ce qu'il a de mieux. Il suffit d'écouter les quelques confidences de Ould Abdel Aziz au sujet de son ami Ould Ghazouini, pour savoir la vraie nature de ce dernier, il sera pire que Medvedev!

  • Sidi16 (H) 16/03/2019 22:14 X

    Tout d’abord, je tiens à rappeler que l’information n’est pas confirmée. Le candidat a des concurrents qui font circuler des informations infondées et non fiables. A mon avis, si cette information est fondée, il en ressort que le candidat Ghazouani est toujours fidèle à ses principes, il ne vendra jamais ses amis, il tient ces promesses (il a gardé la présidence lors du voyage du Président de la République en France pour se soigner). On peut également remarquer que notre Patrie la Mauritanie est très chère à Mr le Candidat, car il a dit qu'il ne peut pas la laisser qu'avec une main digne de responsabilité, garantissant sa sécurité son développement comme le résident de la République. Lorsque le dernier a tenu de respecter la constitution et a mis la règle d'alternance démocratique au-devant. Là, le copain, le candidat de la Majorité voit qu'il est de son devoir de s'occuper du sort de son pays durant les cinq années à venir afin de continuer ce qui a été battit par son coéquipier de 40 ans. Ghazouani fidèle dans ses relations à ses principes, il le sera avec le peuple quand il sera investi Président.

  • ndiagadiouf (H) 16/03/2019 22:11 X

    L’opposition démocratique a coutume de chipoter sur des détails inconséquents, au lieu de se focaliser focaliser en temps et en lieux, sur l'essentiel de la campagne à mener et dont la « phase informelle » a déjà largement démarré. On ne peut gagner une course dans laquelle on ne s’est pas engagé. Merde et merde.

  • ndiagadiouf (H) 16/03/2019 21:53 X

    En attendant de se lancer dans la chasse aux couacs qui ne manqueront pas d’être abondants et aux mascarades politiques du pouvoir, ne convient-il pas également de s’interroger sur les spasmes ridicules d’une opposition, qui se cherche ou plutôt qui se désintègre…

  • mdmdlemine (H) 16/03/2019 21:09 X

    les propos de Ghazouani entament le capital de confiance qui se formait à son avantage au sein des milieux de l'opposition et des frustrés des dix dernières années, mais sans doute, il a parlé parce que confiant que le système peut le placer au palais contre vents et marées comme il l'a fait pour son compagnon d'armes Dans tous les cas, il a fini par bien decevoir et même par tenir des propos qui ne s'harmonisent pas avec le discours politique qui suppose des messages codifiés et assainis afin de maximiser l'électorat mais parler de la sorte en présence d'opprimés et d'assoiffés du changement, c'est vraiment se démarquer sans scrupule de la perfection et de la rectification

  • fidelis (H) 16/03/2019 21:09 X

    Sauter sur cette info distillée hors contexte et faire une analyse hâtive, impertinente et vraisemblablement intéressée est hypocrite et indigne d'un cadre averti. Relisez vous et reflechissez M Kane.