17-03-2019 15:33 - Kadiata Malik Diallo : la candidature de Ould Maouloud est un suicide politique

Kadiata Malik Diallo : la candidature de Ould Maouloud est un suicide politique

Le Calame - Selon la députée et responsable de l'Union des Forces du Progrès (UFP) Kadiata Malik Diallo, citée par le site Rimafric, la candidature pour la présidentielle de 2019 de Mohamed Ould Maouloud constitue un "suicide politique".

Pour elle, Ould Maouloud, qui a dirigé le Mouvement National Démocratique (MND) après sa refondation en 1976 et le parti UFP qui en a découlé, devait plutôt travailler à l'unité de l'opposition.

Et Kadiata Malik Diallo de poursuivre que Ould Maouloud qui a aussi dirigé le Front National pour la Défense de la démocratie doit entreprendre une action pour le resserrement des rangs de cette opposition et non être le seul président de parti de cette opposition qui se présente à la future présidentielle.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 8466

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • ndiagadiouf (H) 18/03/2019 14:05 X

    Plus que de drainer des foules, cette grande et distinguée dame fait abnégation de sa personne, dans le vrai combat en question. Celui de drainer des consciences pour la vision d’une Mauritanie résolument égalitaire et démocratique. Saluons au moins cela, plutôt que de verser dans les contradictions débiles.

  • bleil (H) 18/03/2019 09:38 X

    Candidature à point nommé ... depuis 1992 l'opposition démocratique est menée en bateau par le pouvoir militaire, avec des élections KOBENY que nous connaissons tous ! la légitimité du pouvoir, condition sine qua non de la bonne gouvernance, nécessite la gestion conjointe du processus politique par la majorité et l'opposition ! la candidature de M Moloud représente l'opposition démocratique contre le PRDS/UPR représentés par Ould Boubacar & Gazouany ...

  • hadhad (H) 18/03/2019 08:10 X

    Il y a l'opposition militante à laquelle appartient Ould Maouloud et cette opposition venue de part animée et entretenue par le magnat Bouamatou et son cheval de bataille Ould Boubacar et que voudrait rejoindre la dissidence de l'Ufp composée de Bedreddine et Kadiata Malick Diallo,cette député élue par les voix de l'Ufp et qui ne draine point de foule derriere elle ...

  • ndiagadiouf (H) 17/03/2019 22:12 X

    Enfin la folle "sage" résolution, par défaut. Cela n’est pas un scoop, puisque tout le monde sait que notre opposition dite démocratique n’est que comédie politique dans le fond et dans la forme. Le communiqué exprime une frustration. On se lance donc par résignation, sans préparation stratégique et sans autre prétention que d’inscrire la candidature dans l’agenda électoral. Comme prévu, le pouvoir remportera cette élection. ALORS, ON DIT QUOI ? Birame se révèle de plus en plus, comme l’alternative des revendications populaires, abstraction faite des petites mesquineries et des complexes.

  • Il est temps (F) 17/03/2019 20:11 X

    IL FAUT REJOINDRE BIRAM

  • mine-you (H) 17/03/2019 18:57 X

    Ce suicide est celui de la dignité et de l'honneur. Il est sans comparaison avec une vie dans une alliance de trahison.

  • Mon point de vue (H) 17/03/2019 18:00 X

    Madame la député, vous êtes de bonne foi, vous ne voyez aucune raison que l’opposition part en rang dispersé pour conquérir le pouvoir, c’est-à-dire qu’ils ont joués le jeu du pouvoir, qui voulait que l’opposition ne trouve pas un candidat unique, je pense que Ould Mawloud roule pour Aziz et demain pour Ghazwani, il veut être candidat pour valider la candidature de l’UPR, le monde entier dira que l’opposition à participer à l’élection présidentielle, il y’aura pas de boycott, j’ai toujours eu des réserves sur la sincérité de Maouloud à combattre et unir l’opposition, il fait partie des TOP du système dans l’opposition et ses démarches le montre carrément, donc laisser le faire ce qu’il sait faire en politique, même s’il est le seul président de parti crédible, Aziz fera tout, pour le voir candidat, pour crédibiliser son homme que l’on ne connait pas encore et la majorité.

  • Mohamedene (H) 17/03/2019 17:14 X

    Clap de fin, la Grande Royale a parlé ! L'opposition vient de rendre les armes, il existe un candidat unique qui passera au premier tour, il s'agit du souffre douleur de Mohamed Ould Abdel Aziz, c'est à dire Ould Ghazouni. Passons à autre chose, maintenant la question est quand est ce que Ould Abdel Aziz reprendra son fauteuil des mains d'un inconditionnel ?