18-03-2019 15:33 - Politique: Des échos de la réunion entre Ould Ghazwani et les présidents des partis qui le soutiennent

Politique: Des échos de la réunion entre Ould Ghazwani et les présidents des partis qui le soutiennent

Tawary - Le candidat à l’élection présidentielle du 22 juin prochain, Monsieur Mohamed Ould Mohamed Ahmed Ould Ghazwani s’est entretenu, ce dimanche 17 mars, en milieu d’après-midi, au siège central de l’UPR, avec les présidents des formations politiques qui le soutiennent.

Et selon une bonne source qui s’est confiée à notre rédaction, le candidat dans un mot qu’il a prononcé remercié les leaders pour le soutien et la mobilisation en sa faveur.

Il a déclaré que leur engagement résulte d’une conviction politique qui va dans l’intérêt général de la nation. Votre connaissance de la scène politique nationale nous servira dans cette étape cruciale que va connaitre l’histoire de notre pays, a-t-il ajouté.

« Ensemble nous allons travailler dans un élan de solidarité avec comme objectif la continuité de la construction, du développement et de la sécurité » a dit le candidat du « Consensus national »

Toujours selon notre source, le candidat a dit qu’il espère être à la hauteur et ne pas décevoir l’ensemble. Et notre source de préciser qu’un programme de travail sera rendu public dans les jours qui viennent.

Ont assisté à cette rencontre première de son genre, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, le président et les membres de la commission provisoire chargée de gérer le parti au pouvoir, et des représentants des partis de la majorité et ceux qui ont quitté tout récemment l'opposition pour épauler Ould Ghazwani.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1736

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • hi (H) 18/03/2019 16:03 X

    Bravo Ravah!

  • Raisonneur (H) 18/03/2019 15:55 X

    Ould Ghazwani se réunit avec les leaders de la même communauté et troubadours de l’UPR en 2ème catégorie, la première catégorie dangereuse pour Ghazwani se réserve pour Aziz, ma question est de savoir, ou sont les partis politiques haratines s’il en reste, on sait qu’il ne reste qu’un seul parti négro-mauritanien. Ghazwani se doit de tendre la main aux autres et ne plus accepter de rester dans le monocolore qui dirige, ce qui est dangereux dans cette situation de faite, la majorité noire ne se voit dans l’équipe ni dans le prochain gouvernement. Si un jour cela bascule pour les autres candidats qui en prendront pour démontrer cette méthode, Ghazwani sera traiter de **** s’il ne l’est pas déjà vu son entourage direct.