09-04-2019 10:35 - Exhumation des corps de soldats exécutés en Gambie

Exhumation des corps de soldats exécutés en Gambie

BBC Afrique - En Gambie, début de l'exhumation des corps d'une douzaine de soldats exécutés et présumés enterrés en secret au camp militaire de Yundum le 11 novembre 1994.

Ce jour-là, Yahya Jammeh, arrivé au pouvoir par un putsch quatre mois plutôt, échappe à un coup d'Etat. Les cerveaux présumés de cette tentative avortée sont exécutés de façon sommaire, selon plusieurs témoins entendus lors d'audiences publiques à la Commission vérité réconciliation et réparation de Gambie.

Ce lundi une équipe de la police scientifique gambienne équipée d'une pelleteuse a démarré les fouilles dans le camp militaire de Yundum.

Le processus d'exhumation est dirigé par l'inspecteur principal de police Thomas Gomez, l'un des deux enquêteurs principaux de la Commission vérité, réconciliation de la Gambie.

Les premières fouilles de lundi n'ont révélé aucun reste humain. Un ratage normal selon Thomas Gomez qui rappelle que les exécutions sommaires des soldats dont les restes sont recherchés ont eu lieu il y a 25 ans.

Une fois les restes retrouvés et exhumés, des spécialistes étrangers seront appelés pour aider les gambiens à les rassembler et à les identifier avant d'être remis à leurs familles pour inhumation.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BBC Afrique
Commentaires : 0
Lus : 2095

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)