24-04-2019 10:35 - Une mauritanienne vivant aux USA accuse son ex-belle-mère, une ancienne ministre, de "kidnapper" son fils

Une mauritanienne vivant aux USA accuse son ex-belle-mère, une ancienne ministre, de

C’est une mère désespérée qui vit le drame et la déchirure.

Médina Tandia est une mauritanienne qui vit aux Etats-Unis d’Amérique. Elle confie à CRIDEM d’être "privée" d’avoir des contacts avec son enfant qui vit sous la coupole de son ex-belle famille, à Nouakchott et réclame la garde de l'enfant. Son enfant, âgé de 4 ans, souffre d’autisme. "Cela fait des mois que je n’ai plus de ses nouvelles", confie Médina Tandia.

"Je suis privée de mon enfant. Je n’ai pas d’accès à lui. Alors que la garde de mon enfant me revient vu qu’il est encore mineur. On me refuse de lui parler au téléphone. Ils refusent de le laisser sortir du pays pour qu’il vienne ici se soigner aux USA. Tout ça, c’est pour me faire mal", a-t-elle expliqué.

Cette mauritanienne qui vit aux Etats-Unis d’Amérique accuse notamment son ex-belle-mère, une ancienne ministre, de "kidnapper" son fils autiste.

"Mon enfant est autiste. Il a besoin d’être soigné. Ça fait plus de 5 mois que je n’ai pas une photo ni une vidéo de lui. On m’a privé carrément de mon enfant", répète-t-elle.

©CRIDEM / (24 Avril 2019)

----



Commentaires : 4
Lus : 11745

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 25/04/2019 11:12 X

    On ne connait pas les tenants et les aboutissants de cette affaire. C'est un détail brut. Où est le père Mauritanien ? au lieu d'évoquer la grand-mère. Comment a t-il été kidnappé et où, par qui ? comme l'indique l'article. Je crois comprendre qu'on peut soigner l'autisme en Mauritanie .

  • luietlautre (H) 24/04/2019 15:08 X

    Madame Tandia, plusieurs solutions s’offrent à vous i) Votre fils est américain : alors prenez vite contact avec le département d’Etat qui récupèrera votre enfant par tous les moyens. Il est citoyen américain et sa protection est NON NÉGOCIABLE. ii) Votre fils n’est pas américain et vous l’êtes, retour à (1) iii) Vous n’êtes pas américains mais êtes en situation régulière, alors prenez votre billet et venez-vous battre pour récupérer votre fils le temps qu’il se soigne et grandisse à vos côtés. iv) Vous êtes en situation irrégulière, alors rédigez un article précis, détaillé. Indiquez le nom des personnes impliquées (votre Ex belle-famille) et prenez à témoin vos compatriotes.

  • mystere1 (F) 24/04/2019 12:43 X

    Oui la justice est là pour cela ma belle, bonne chance.

  • El Houssein (H) 24/04/2019 10:51 X

    Il faut aller à la justice. Elle te donne tous les droits, si tu n'es pas malade mentale ou en prison.