10-06-2019 18:47 - Le ministre de la culture remet un agrément pour l'exploitation d'une chaine de télévision privée

Le ministre de la culture remet un agrément pour l'exploitation d'une chaine de télévision privée

AMI - Le ministre de la culture, de l'artisanat et des relations avec le parlement, porte-parole du Gouvernement, Me. Sidi Mohamed Ould Maham, a remis lundi à Nouakchott, au président du conseil d'administration de la chaine arabe, maghrébine et africaine, M. Ahmedou Ould Ebnou, un agrément pour la création et l'exploitation de cette chaine de télévision.

La nouvelle chaine de télévision privée vient renforcer le rôle des médias dans l'ancrage de la démocratie et animer davantage la scène médiatique.

La cérémonie de remise de l'agrément s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la culture, de l'artisanat et des relations avec le parlement, Dr Ahmed Ould Bah Ould Sid'Ahmed, du président de la Haute Autorité de la Presse et de l'Audiovisuel (HAPA), M. Hamoud Ould M'Hamed et de conseillers au ministère de la culture.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 1851

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Ben Aouf (H) 14/06/2019 05:49 X

    Hey les bathistes incultes, vous voulez que le noir souffre dans le silence. Bertrand et moukhabarat vous êtes vraiment racistes vous êtes pire que vos maîtres arabes. Vous voulez vous laver de toute berberité. Nous noirs on a une culture on a des langues qu'il faut respecter.

  • moukhabarat (F) 12/06/2019 18:04 X

    @ 05smnt Déménage au Sénégal si tu n'es pas content de vivre sous une Mauri-tanie

  • Belphegor (H) 11/06/2019 17:58 X

    @Bertrand L’autoflagellation victimaire est un mal incurable chez certains au point d’être devenu un exutoire permanent pour eux, il faut se plaindre de tout ou de rien a tout bout de champ.

  • Bertrand (H) 11/06/2019 08:01 X

    Hé ben (h) as tu présenté un projet de TV qui a été rejeté, ou bien s'agit-il des jérémiades infini que certains racistes parfois étrangers diffusent sur ce site d'informations?. Non, je suis sur que si tu avais cette possibilité tu l'aurai présenté, mais à une autorité autre que celle du pays que tu essaie de diaboliser comme les flams l'avait fait à l'époque et qui a été à l'origine des génocides commis contre les populations arabes beidanes et hartani au Sénégal et ailleurs.

  • 05smnt (H) 11/06/2019 04:45 X

    Le racisme d'État n'est plus à prouver dans ce pays. Chaque décision prise par ce régime vise a diviser le pays et menacer son existence même. Des radios et télé bidons poussent comme des champions au profil des hommes d'affaires douteux appartenant toute à une communauté alors qu'il ya des hommes et femmes d'autres communautés ou de la communauté maure elle-même qui n'arrivent tout simplement d'obtenir des licences, malgré des projets bien ficelés et des programmes ambitieux parce qu'ils ne sont pas de la communauté maure ou parcequ'ils aspirent tout simplement qu'ils soient maures, peulh, soninkés, Wolof ou Bambara, à une Mauritanie qui assument sa diversité

  • Ben Aouf (H) 10/06/2019 19:52 X

    C'est vraiment dur d'être noir en rim. On te colonise on t'empêche d'avoir une télé et on te prive de tout levier économique.