15-06-2019 02:30 - Vidéo. Ould Ghazouani : «La naturalisation des Sahraouis, une trahison pour les Mauritaniens»

Vidéo. Ould Ghazouani : «La naturalisation des Sahraouis, une trahison pour les Mauritaniens»

Yabiladi - Deux mois après que son ancien patron, Mohamed Ould Abdel Aziz a provoqué l’ire des amis de Brahim Ghali, c’est au tour du candidat à l’élection présidentielle mauritanienne, Mohamed Ould Ghazouani d’aborder la question du Sahara occidental. Pour lui, la naturalisation des Sahraouis, dont il s'oppose, est une «trahison pour les Mauritaniens».

La question du Sahara occidental reste présente dans la campagne pour l’élection présidentielle en Mauritanie, prévue le 22 juin prochain. Après les déclarations d’Ahmed Ould Iyahi, chef de la Coalition populaire progressiste (opposition) en Mauritanie, qui a fini par se retirer de la course, c’est au tour de Mohamed Ould Ghazouani d’évoquer ce dossier.

Mercredi, alors qu’il se trouvait à Kaédi, ville au sud-est de Nouakchott, sur le fleuve Sénégal, l’ancien ministre de la Défense a déclaré devant ses partisans, lors d’un événement, qu’il n’«acceptera pas d’accorder la nationalité mauritanienne aux Sahraouis résidant à Tindouf ou ailleurs», s’il devient président.

En langue hassanie, celui donné comme favori au poste de président de la République mauritanienne islamique pour succéder à Mohamed Ould Abdel Aziz, a estimé que le fait de naturaliser «ceux qui prétendent être Mauritaniens est inacceptable». L’occasion pour lui de donner l’exemple des pays européens.

«En Europe, les pays n’accordent pas leurs nationalités à ceux qui déclarent être nés ou avoir des enfants là-bas. Cette question (de la naturalisation, ndlr) n’existe ni au Maroc, ni en Algérie, ni nulle part», ajoute-t-il.

«Il existe des personnes du Sahara occidental et de Tindouf qui déclarent être Mauritaniens, mais si nous leur donnons la nationalité nous aurons trahi le peuple mauritanien et nous aurons naturalisé des personnes qu’il ne fallait pas naturaliser.»



Des propos qui déplaisent aux pro-Polisario

Des propos qui font déjà sortir de leurs gongs certains sahraouis pro-Polisario sur les réseaux sociaux, alors que du côté de la direction du Polisario, c'est le silence. Certains ont dénoncé ce qu’ils considèrent comme la réduction «du peuple sahraoui à une simple carte électorale». D’autres ont fustigé une «crise d'identité que vivent les Sahraouis».

«Sommes-nous juste un joker électoral dans les pays voisins (…) ? Est-il préférable de prétendre que nous sommes sahraouis ou faisons-nous partie d'un autre pays ?», s’interroge l’un des internautes pro-Polisario avant de conclure : «Ould Ghazouani, vous avez raison. Nous ne nous sommes pas Mauritaniens».

De son côté, la page Facebook «Réseau médiatique sahraoui d'El Guerguerate», connue pour ses positions Pro-Polisario, a elle aussi commenté les propos du candidat mauritanien à la présidentielle et tenté de calmer le jeu, appelant à «ne pas regarder que la partie vide du verre». «Ould Ghazouani ne représente pas la position officielle mauritanienne, ni la position du peuple mauritanien sur la question du Sahara Occidental.

Il est juste un candidat choisi par l'armée», écrivent les amdinistrateurs de la page. Celle-ci a dénoncé un «usage abusif de la question du Sahara». «N’oublions pas la position noble d'un grand nombre de politiciens et de citoyens mauritaniens sur la question juste du peuple sahraoui», conclut-ils en rappelant la sortie médiatique de Mohamed Ould Mouloud, lui aussi candidat à la présidentielle «ayant soutenu le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination».

Deux mois après les propos d’Ould Abdel Aziz

La déclaration d’Ould Ghazouani, soutenu par Mohamed Ould Abdel Aziz, intervient deux mois après la sortie médiatique du président mauritanien sortant sur le conflit territorial au Sahara. En avril dernier, lors d’une interview accordée au journaliste palestinien Abdel Bari Atwan, le président mauritanien sortant avait affirmé que «l’Occident, les Etats-Unis et l'Europe ne veulent pas d’un Etat séparant géographiquement la Mauritanie et le Maroc». «Tout ce que vous entendez, en dehors de ce cadre, est faux», a-t-il confié. Une position qui a été mal accueilli par le Front Polisario.

Il est à rappeler qu’un grand nombre de Sahraouis de Tindouf disposent soit de la citoyenneté algérienne, soit la nationalité mauritanienne. Ils participent même aux rendez-vous électoraux dans les deux pays.

Le premier tour de l’élection présidentielle en Mauritanie aura lieu officiellement le 22 juin et le second tour le 6 juillet. Pour l’instant et sur les six candidats au fauteuil présidentiel, la course ne se joue qu’entre deux candidats : le général Mohamed Ould Ghazouani et le candidat Mohamed Ould Boubaker, ex-premier ministre sous les deux présidents Maouya Ould Sidi Ahmed Taya et Ely Ould Mohamed Vall.

Il s’agit de la première élection marquant une transition de pouvoir entre un président sortant et son successeur élu dans le pays habitué aux coups d'Etat militaires depuis 1978 et jusqu’en 2008.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 14
Lus : 6394

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • mystere1 (F) 16/06/2019 15:27 X

    Ah maintenant je comprends pourquoi ce saharaoui insultant ghazwani sur une vidéo de Whatsapp il lui insulter et maudissait de tous les mauvais noms car le candidat ghazwani à touche les tiens de ce type fougueux ah non ces saharaoui et cousins des médianes ne jouent pas ils sont plus fous que ces derniers.

  • lass77 (H) 16/06/2019 05:43 X

    Et cela fait longtemps qu'on le denonce ici sur cridem. A part les Sahrouis, pourquoi naturalisés les maghrebins ? Ce ne sont pas les étrangers qui vont développer la Mauritanie puisque ce n'est pas leur patrie. Je l'ai dit plusieurs fois.@a.bennan@ Si tu ne veux pas que les Noirs ne soient pas majoritaires ce qui est le cas, mariez vous, donnez des enfants (***) Je comprends la position d'Aziz qui veut reduire le taux de natalité dans le pays alors que ce pays n'est pas peuplé.

  • Belphegor (H) 16/06/2019 01:07 X

    @Cur6ell Ignorez abennan et ses délires de supremaciste arabe à 2 balles: plus je lis ses élucubrations et plus je suis convaincu que c'est un malade mental qui s'ignore.

  • Cur6ell (H) 15/06/2019 19:40 X

    a.bennan,maintenant tu as tout compris même si tu préfères faire la sourde oreille!Continue ton cinéma et ton réveil risque d'être dur de par les surprises que tu verras ou entendras.Les commentaires en disent long.Mon ami,retourne vers ton antre.Fii ñooko MOOM comme disent les wolofs.

  • NDIEWO (H) 15/06/2019 18:24 X

    Gazwani a eu un courage pour en parler, beaucoup de nos compatriotes dénonçaient cela, mais aucun officiel, même les partis d’opposition n’en parlaient. Merci Gazwani de dénoncer ce vol à ciel ouvert. Contrairement aux sahraouis, nous savons que tous les soninkes du monde entier sont originaires de cette terre qu’on appelle aujourd’hui la Mauritanie

  • hayerim (H) 15/06/2019 16:02 X

    Je vous corrige, Monsieur le candidat: 1. Il n'est pas interdit ni ici, ni en europe de jouir légalement de double nationalité. vous savez parfaitement que beaucoup de mauritaniens (***) possèdent des nationalités étrangères(Sénégal, Maroc, France, Espagne, Allemagne et usa) 2.ce sont les sahraouis que l'on trahit par la naturalisation puisqu'au même titre que les palestiniens, la cause des sahraouis a besoin de ses populations pour survivre. Les pays occidentaux, comme pour la Palestine, ne veulent pas d'un Etat au sahara: riche, peu peuplé et issu d'une décolonisation forcée et non léguée comme pour nous aut' afros! 4. Vous cédez, apparemment monsieur le candidat aux sirènes des racistes: N'ayez crainte les elections ne se conjuguent pas en termes de races ou de couleurs de peaux mais en idées et programmes et surtout la crédibilité et l'indépendance des candidats...ne vous trompez pas de chemin et soyez vous même avant le 22. Je vous y attends...comme tous les autres mauritaniens ayant aussi des liens au Sahara et au Sénégal et au mali! j'ai triple nationalité, moi!

  • foutatoro (H) 15/06/2019 13:29 X

    Bon on a compris. Mais faites que l'erreur coloniale soit un état d'abord. Personnellement je suis tellement découragé de ce pays que j'ai envi de donner à ceux qui cherchent la nationalité d'ici....une médaille. Ils sont téméraires. Car franchement !!!

  • medabdul (H) 15/06/2019 11:25 X

    naturaliser les sahraouis c’était pour gonfler les populations beidhanes de Mauritanie;c’était une idée saugrenue du génie des sables pour contre balancer la masse des noirs harratines et autres négros;une idee imbecile d'un type qui n'est meme pas mauritanien d'origine;une proposition de haidallah et de breideille;les maures du grand Sahara la Retrouvaille de l'ensemble maure.

  • boubou_kibili (H) 15/06/2019 11:05 X

    l'article dit bien que dans le camp de Tindouf, les populations sont aussi bien de natinalité algerienne ou Mauritanienne et qu'elles participent aux elections dans ces deux pays AH HAAA. Chers Rimois on ne peut cacher son visage par un doigt. Au delà des programmes des candidats voilà des questions serieuses qui nous interpellent au moment oû des vrais mauritaniens n'arrivent pas à obtenir leurs documents d'etat civil, voilà que certains parleurs teint connu allez maures blanc) se baladent d'un pays à un autre ave nos documents. Il suffit d'y ajouter les touaregs et le tour est joué chers amis. Comme le disent les anglo saxons NO COMMENT::::::

  • zombie (H) 15/06/2019 10:40 X

    Si vous pensez que la course ne se joue qu'entre les deux candidats ould Boubacar et ould Ghazouani vous vous trompez,certains sont avec eux juste par profit mais le jour du vote ils savent qui voter

  • a.bennan (H) 15/06/2019 10:02 X

    Il est fou ce marabout: les sahraouis ne sont que des Mauritaniens ou Algeriens.Mais le plus important est qu'ils sont Arabes et sont en droit de demander notre Nationalité.Ce qu'il est normal et qu'il faut nécessairement bloquer,se sont les Subsahariens de l'Afrique de l'Ouest(cedeao).Surtout que leurs sympathisants negros crient haut et fort dans l'espoir traître de modifier la l'équilibre de nos populations en faveur de la petite minorité des 3 tribus negros sans tenir compte que ce merveilleux pays est d'abord et avant tout un pays Arabe de la région Magrebine et RIEN ne justifie d'ouvrir nos portes sur l'Afrique noire à laquelle nous n'appartenons pas.Il faut ouvrir les yeux et faire TRES attention a ce phénomène dangereux.

  • Marrakech (F) 15/06/2019 08:11 X

    Rappelez vous que le candidat Ghazwani est un général !

  • Ahmedabdallah (H) 15/06/2019 04:01 X

    Encore de la poudre de PERLIMPINPIN que le lugubre jette sur la peuplade crédule de Mauritanie pour espérer gagner des voix! Ghazouani, arrêtes ton cinéma! Si tu es élu la politique de de-négrification de la mauritanie se poursuivra et s'intensifiera! Toi non seulement tu ne décidéras de rien, mais en plus tu ne pourras aucunement t'opposer aux plans diaboliques de ton mentor aziz qui fait tout pour semer la discorde et la haine entre les composantes nationales du pays!

  • Ben Aouf (H) 15/06/2019 02:44 X

    On refuse la nationalité mauritanienne aux négros Mauritaniens et les haratins qui sont autochtones de l'autre côté on enrôle les touaregs maliens et les saharaouis. Si on réclame justice on nous traites de raciste. C'est dur d'être noir en Mauritanie.