02-07-2020 00:00 - La féodalité nègre en Mauritanie : L’affaire se joue à l’honnêteté et à la cohérence

La féodalité nègre en Mauritanie : L’affaire se joue à l’honnêteté et à la cohérence

RMI-Info - Cet antiraciste proclamé très loquace qui est par ailleurs un féodal zélé qui s’efface étrangement face aux faits liés au régime féodalo-esclavagiste dans sa propre communauté.

Nous, la priorité qui s’impose à nous, c’est de se défaire du féodalisme nègre dans le Sud mauritanien, parler du racisme supposé d’ailleurs est presque du luxe si j’ose dire ainsi ! Les problématiques liées à nos coutumes féodalo-esclavagistes ne sont pas des « sous problèmes ».

Un contact Facebook m’apprend en coulisses que pour certains engagés négro-mauritaniens pourtant « très affichés » pour l’avènement d’un véritable État de droit, le système des hiérarchies par la caste au sein de leurs communautés est un non problème.

En précisant que pour eux, cela fait partie de leur idéologie sociale et motive en partie leur engagement identitaire en prétentions nobiliaires et féodales face à d’autres membres de la communauté. Ils se croient défendre leur identité profonde en maintenant les castes et même celle des esclaves dans l’ordre social en place.

En gros, ils ne développent aucune approche sérieuse en intracommunautaire pour réformer le régime discriminatoire et ségrégationniste de castes. On comprend mieux pourquoi certains voulaient institutionnaliser l’ordre religieux coutumier et communautaire à un niveau de l’échelle de la Justice dans le pays…

Leurs desseins intimes seraient de vouloir remplacer le système décrié en qualificatifs pompeux aux visées progressistes, par leur système prêt à sévir déjà légendaire dans leur communauté qui est l’affreuse hiérarchisation hermétique des hommes par les castes.

Dans leur logique sociale, les hommes ne se valent pas et leurs prêches extramuros pour l’égalité citoyenne ne sont qu’un leurre fantaisiste et de foi douteuse.

Sur la question de l’esclavage en Mauritanie, nos compatriotes maures savent que certains milieux négro-mauritaniens mènent un militantisme (discours et posture) HYPOCRITE, et c’est VRAI et surtout très GRAVE pour l’engagement droit-de-lhommiste global.

Le temps passant face à certaines réalités longtemps tues chez nous, je réalise que nos cousins haratines ne pouvaient pas compter sur un VÉRITABLE éveil libérateur antiesclavagiste et abolitionniste venant du Sud (communautés soninkés et peuls).

Peu d’espoir de réussite à vouloir légitimer les divisions ségrégationnistes chez soi et tout en réclamant une cohésion nationale sur la base d’égalité CITOYENNE.

Par Koundou SOUMARE



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 3429

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Belphegor (H) 06/07/2020 17:56 X

    @lass77 A défaut de pouvoir nier en bloc vous essayez de nuancez comme vous pouvez pour dire "l'enfer c'est les autres"....A vouloir toujours réagir sur ce genre de publication (des que je commente) pour m'expliquer le comment du pourquoi vous finissez par donner du credit a mes remarques sur l'indignation selective des gens de votre tendance...Economisez votre bile pour le prochain article du genre qui mentionnera "arabo-berbère" vous aurez tout le loisir de vous muscler les doigts sur votre clavier avec votre verve habituelle.

  • lass77 (H) 03/07/2020 22:00 X

    Sacré @Belphegor@ Pour vous dés qu'il n'ya pas de reaction sur des sujets concernant les negromauritaniens, ça vous parait comme une indignation selection pour certains "Cridemiens".Je vous corrige, chez les negromauritaniens il s'agit d'une question féodale mais chez les maures il s'agit bien de l'esclavage contre les Maures noirs en tout état de cause, l'Etat Mauritanien est complaisant de ces deux tares de la société Mauritanienne dans sa globalité... Cette supposée féodalité doit etre combattue au niveau des politiciens y compris chez les negromauritaniens avant de s'en prendre aux problemes réels du pays. Tout est lié en Mauritanie. Comme vous le savez certains ont du mal à accepter de débattre de ce sujet ce qui résume le sort des nègres en Mauritanie, cridem en est témoin.

  • Belphegor (H) 02/07/2020 19:06 X

    @Yehess Vous aussi vous avez constaté le silence o combien flagrant des chantres d'une "Mauritanie plus libre et plus juste" entre ses citoyens d'habitude si prolixes et engagés sur Cridem ? Dès que ça parle de féodalisme en milieu negro Mauritanien ils sont tous aux abonnés absents (comme par hasard) et si jamais vous les reprochez de faire preuve d'indignation sélective ils vous diront que c'est une accusation gratuite.

  • YEHESS (H) 02/07/2020 15:51 X

    BRAVO MONSIEUR VOUS AVEZ BRISE LE SILENCE HYPOCRITE DES DONNEURS DE LECONS. L'OMERTA N'EST PLUS LA SEULE LOI DESOMAIS SUR CE REGISTRE.

  • Nathaliekoah 2 (H) 02/07/2020 12:56 X

    Mon cher ami, arrête de rêver.Cette communauté a toujours vécu et continuera de vivre ainsi.Tu peux changer de nom si tu veux.

  • Belphegor (H) 02/07/2020 10:20 X

    @Terrier Il n’y pas que le texte (dans le fond comme dans sa forme) qui marque les esprits, le silence flagrant des habituels pseudos donneurs de leçons et redresseurs de torts qui écument ce site est encore plus marquant, eux d’habitude si prompts à faire chauffer leurs claviers dès qu’il est question de la féodalité en milieu maure deviennent subitement silencieux lorsque le même thème est abordé dans les communautés négros-mauritaniennes tout en se défendant de faire preuve d’indignation sélective sur ces questions, comprenne qui pourra.

  • Terrier (H) 02/07/2020 00:50 X

    Chapeau KOUNDOU mon frère !! J’aime parfaitement lire quelqu’un qui a quelque chose à défendre jusqu’au bout et en toute légitimité en plus !! Biram enta vem... tiens au passage quelqu’un d’un certain RÉEL...