06-02-2012 22:01 - Ouadane : Lancement du festival des villes anciennes.

Ouadane : Lancement du festival des villes anciennes.

La deuxième édition du a été lancée, dimanche 4 février, par le Président de la République à Ouadane.

Ce Festival vise essentiellement la revalorisation de notre culture et patrimoine authentique, eu égard à son identification, son illustration de notre unité nationale et sa préservation de notre solidarité sociale en plus de son rôle primordial a savoir sa contribution dans le développement des ces villes anciennes et de leurs désenclavement ainsi que la fixation des populations par la création d’un développement durable en se basent sur ses ressources historiques et touristiques importantes.

Cette rencontre va Offrir une occasion aux élites (poètes, écrivains, ouvriers ; scientifique et technique) de participer activement aux différentes activités afin de démonter leur génie créateur et prouver la richesse, la diversité de notre patrimoine culturel qui illustre réellement la valeur de nos villes anciennes.

Des expositions, conférences, débats, soirées culturelles et artistiques et autres activités sont au menu de ce festival. La ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Mme Cissé Mint Cheikh Ould Boida a, dans, un discours prononcé à cet effet indiqué que la ville de Ouadane s'est embellie pour accueillir ses hôtes a profité, à l'instar des autres villes historiques, de réalisations dans le domaine d'infrastructures de base, d'édifices publics et de réhabilitation des citées anciennes avec les compétences de main d’œuvre locale.

De son côté, le maire de Ouadane, M. Dada Ould Slama a, dans un mot de bienvenue, souligné l'importance de cette manifestation dans la sauvegarde du patrimoine culturel, social et économique de la nation, saluant le climat de sécurité, de stabilité, d'unité nationale, de justice sociale et de développement local qui ont fait l'objet de consensus national lors du dialogue entre la majorité et certains partis de l'opposition. Le maire a également indiqué que la particularité de la deuxième édition du festival des villes anciennes à Ouadane donne une nouvelle ampleur culturelle à l'évènement.

Le Président de la République a indiqué que la présence de la classe politique, de la majorité comme de l'opposition dans ses diverses expressions, témoigne de l'intérêt croissant accordé par les mauritaniens aux efforts accomplis en matière de préservation du patrimoine et de l'histoire du pays.

Le Chef de l'Etat a également souligné l'intérêt particulier réservé par les mauritaniens à la civilisation et à la culture de leur pays, félicitant les habitants de Ouadane pour cet intérêt partagé par tous les mauritaniens, réaffirmant que les efforts entrepris, l'effervescence et l'esprit de fraternité qui caractérisent ce type de rencontre dressent un impressionnant tableau pour toutes les contrées de la Mauritanie et de la mémoire collective de son peuple.

Le Président de la République a aussi insisté sur "l'importance de ce festival et de son rôle dans le développement de l'esprit patriotique à travers l'expression culturelle", précisant que "cette heureuse manifestation a démarré l'année dernière à Chinguitty pour se poursuivre cette année à Ouadane, l'année prochaine à Tichit et à Oualata l'année suivante, invitant tous à poursuivre dans cette voie et à se préparer à participer à ces importants festivals culturels.

Le chef de l'Etat a procédé, en début de soirée,à la pose de la première pierre des bâtiments administratifs de la moughataa de Ouadane qui seront réalisé sur fonds propres de l'Etat avec un montant de 67 millions d'UM et pour une durée de 6 mois. L’ouverture du festival a été perturbée par un vent de sable violent qui a mis à terre toutes les tentes abritant les stands.

Commentaires : 1
Lus : 1877

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ARNAUD (H) 06/02/2012 18:48 X

    Voilà un travail à encourager. Nos villes se meurent, sauvons les de l'oubli !!!