19-05-2012 17:21 - Sortie de piste de l’avion de Mauritania Airlines : Qui est responsable ?

Sortie de piste de l’avion de Mauritania Airlines : Qui est responsable ?

La sortie de piste d’un avion de la compagnie Mauritania Airlines le mardi 9 mai dernier à Bamako continue à faire couler beaucoup d’encre. Alors qu’il s’apprêtait à décoller, l’avion perd de sa puissance. Le pilote freine alors mais ne peut éviter une sortie de piste.

Un événement plutôt rare car seuls 5% des sorties de piste se produisent au moment du décollage (une embardée, comme on dit dans le jargon), contre 95 à l’atterrissage. Mais le plus grave dans l’affaire est que les pilotes, au lieu de demander un tractage de l’avion, ont continué à rouler sur le sable pour le ramener sur la piste.

L’aviation civile se saisit alors de l’affaire et qualifie l’incident de suffisamment grave pour alerter le ministère mauritanien des Transports, le bureau régional de l’OACI à Dakar, l’ASECNA et le bureau enquêtes-accidents de Paris. Les boîtes de l’avion sont retirées de l’avion pour être analysées.

Elles vont tout dire : le comportement des pilotes qui ont conduit l’appareil au cours des 25 dernières heures, ce qu’ils ou n’ont pas fait. Pour l’heure, Mauritania Airways se tient à la disposition des enquêteurs qui peuvent demander des informations complémentaires sur l’historique des pannes de l’avion, son programme de maintenance, le training des pilotes.

Selon une source autorisée au sein de la compagnie, la transcription du contenu des boîtes noires ne sera entourée d’aucune confidentialité et sera publiée pour que tout un chacun sache ce qui s’est réellement passé. Espérons !


Commentaires : 7
Lus : 4541

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • raburachid (H) 20/05/2012 10:19 X

    C’est une très mauvaise publicité pour la Mauritanie airlines qui tarde à avoir une autorisation d’accès européen. les responsabilités doivent être recherchées, car accumuler les erreurs graves sans prendre les sanctions qu’il faut, cela va donner une très mauvaise impression aux organismes internationaux. comme il est dit dans un précédent commentaire le Dg de la compagnie Hassanito gère plutôt les affes du polisario.

  • ANTIGABEGIE (H) 20/05/2012 08:44 X

    Pour compléter ma réponse à Zeni, je tiens à rappeler à ce pilote, s’il en est un comme le dit, que la direction qu’il semble défendre a licencié abusivement le meilleur commandant de bord et instructeur mauritanien pour ne pas dire africain, ce qui ne serait pas une exagération de ma part.

    Si vous êtes pilote ou même tout simplement quelqu’un envoyé pour stage d’opération, pas encore confirmé, vous devez savoir que tous les pilotes de l’ex-Air Mauritanie sont excellents. S’il y a des pilotes médiocres à Mauritania Airlines, ils n’ont pas travaillé à Air Mauritanie.

    C’est aussi le cas des mécaniciens et électriciens d’avion. Mais ce n’est pas le cas des directeurs. Pour ces derniers, c’est l’inverse. Les directeurs fonctionnels de Mauritania Airlines n’ont jamais pu être de bons chefs de sections à Air Mauritanie. Qui soutient le contraire ? Je suis prêt pour la confrontation.

    Mais s’il se trouve que ces techniciens sont démoralisés parce qu’ils sont sous de mauvaises bottes, entendez des personnes de moindre valeur qui ne savent même pas comment les gérer, cela peut bien avoir une incidence négative, non pas sur leur connaissance mais plutôt sur leur psychique et partant sur leur capacité de reflexe et de décision.

    C’est pourquoi je soutiens et défens ce vieux commandant de bord dont je connais personnellement la valeur. Même s’il est dangereux comme le dit Zeni c’est toujours la direction qui est en faute. Pourquoi elle signe la décision de sa nomination Commandant de bord ?

    Mohamed ould Mohamed Ahmed
    E-mail : antigabegique@gmail.com

  • ANTIGABEGIE (H) 20/05/2012 07:19 X

    Je demande à Zeni d'échanger avec moi directement par mail. Je trouve qu'il s'intéresse à la compagnie et au pays. Il semble également être informé sur le dossier le plus important, celui des avions.

    En attendant je le salue et salue les autres crimediens. Je salue également le commandant Limam et son pilote en second. Je les soutiens et reconnais leur valeur.

    Je maintiens ce que j'ai toujours écrit à savoir que la gestion de cette compagnie a été biaisé depuis que son directeur actuel et son ancien pca ont acheté et non loué de vieux avions chez des mauvais exploitants.

    Jusqu'à preuve du contraire par Zeni, Oumer n'a écrit que la vérité.

  • fludtz (H) 20/05/2012 01:43 X

    REPONSE A ZENI : arrete de raconter des bobards. Un avion age de 15 ans doit subir des types d'entretien tres pousses d'apres des infos concoctes sur le net; or nos vieux mecaniciens n'en possedent pas les competences et le materiel requis. Il y a bien eu des dessous de table sur l'achat et le choix de ces deux cerceuil volant.

    Hassena aurait du adopter la strategie de Mauritania Airways. Deux avions recent plus un petit avion de 50 places pour les vols domestiques.

    Et a propos du commandant Gharraby, il doit purement et simplement etre raye definitivement de la liste des pilotes mauritaniens. Il ya quelques mois il aurait commis une betise sur un vol reliant Nouakchott Dakar Nouakchott et a bord du vol un ministre. L'avion a subi des atterrissage tres dur. Hassena sait ce qu'il doit faire pour que ca fonctionne bien. Bonne chance.

    Desormais je prendrais le Bourragh c'est plus sur.

  • zeni (H) 19/05/2012 20:19 X

    L’avion était piloté par Limam Gharabi, Commandant de Bord à Problème et dangereux. L’enquête dira ce qui s’est passé. 25 heures d’enregistrement , c’est suffisant !

    Limam est appelé par le personnel d’Air Mauritanie et de Mauritanie Airways le pilote Crash assuré. Ils sont au passage au moins 3 ou 4 Commandants de Bord connus pour être dangereux.

    L’article de Oumeir auquel renvoie antigabegie est un tissu de mensonge. L’enquête le dira.

    Pour ce qui est de l’achat des avions, je suis convaincu qu’ils sont bons et ont été bien achetés, même si je suis d’accord pour qu’une commission parlementaire interroge Hacenna et le Ministre de l’énérgie car ils ont été deux pour acheter les avions.

    Le choix de l’Egypte est amplement justifié car c’est le meilleur en Afrique. Le Centre du Maroc est un petit centre cher et qui a pris l’habitude d’arnaquer les mauritaniens. Le choix de Egyptair est justifié. Maintenant si Oumeir pense qu’il y a commission, il doit le dire clairement et apporter les preuves de ce qu’il dit. A ma connaissance Hacenna à cause du Polisario ne fera pas de mal à Gharabi. Je suis pilote et suis d’avis pour que les pilotes parlent.

    En fin que ceux qui prennent souvent l’avion et qui connaissent Gharabi parlent, c’est nécessaire. Cet incident grave est le 4° pour notre collègue

  • ANTIGABEGIE (H) 19/05/2012 17:42 X

    Effectivement cet incident risque d'être la cause de l'application de l'embargo sur les vols de cette compagnie en Afrique.

    Pour ce qui est de la responsabilté réelle il ne faut pas penser à l'équipage qui a fait ses preuves depuis Air Mauritanie en passant par Mauritania Airways. Le problème se situe au niveau de l'avion.

    Pour vous en convaincre lisez l'article de OUMER sous ce lien: http://www.cridem.org/C_Info.php?article=629618

  • maham68 (H) 19/05/2012 17:39 X

    L'achat de ces avions avait suscité la polémique et heureusement qu'il n'y ait pas eu mort d'homme car c'était l'issue à laquelle l'opinion s'attendait vu la manière dont a été effectuée l'opération d'achat .IL ne faut pas que la cupidité pousse à ce genre de fautesr

    Ce scandale doit être puni avec la dernière énergie