30-07-2012 17:43 - Khaled Moulaye Idriss Aly Dide critiqué sur sa gestion des subventions de l’UAPM.

Khaled Moulaye Idriss Aly Dide critiqué sur sa gestion des subventions de l’UAPM.

Y’aurai-t-il une odeur de gestion opaque, de manque de transparence dans les subventions reçues par l’Union des Artistes Plasticiens de Mauritanie (UAPM) de la part du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports? C’est l’impression de l’artiste plasticien Abass Souleymane Sow, un des membres fondateurs de l’Union des Artistes Plasticiens de Mauritanie (UAPM).

Entre 2011 et 2012, l’Union des Artistes Plasticiens de Mauritanie (UAPM) a reçu 8 millions d’ouguiyas de subventions de la part du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports qui n’ont en rien servi aux artistes plasticiens, a accusé dimanche Abass Souleymane Sow.

"On n’a pas le droit de regard sur l’utilisation des subventions de l’UAPM. On ne connait rien de ce qui passe. Il n’y a pas de bilan. A part quelques mètres de tissus, quelques cadres et quelques colorants qu’on a reçu, on n’a jamais fait d’activités.

Alors, où sont passés les 8 millions d’ouguiyas qui pouvaient par exemple permettre aux artistes d’avoir leur village des arts?", s’est interrogé Abass Souleymane Sow. Ce dernier a incriminé également Khaled Moulaye Idriss Aly Dide de "partis pris" et de "discrimination raciale" dans certains marchés gagnés par l’Union des Artistes Plasticiens de Mauritanie (UAPM).

Autre gestion soulevée par Abass Souleymane Sow, celle de la galerie de l’Union des Artistes Plasticiens de Mauritanie (UAPM) financée par le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’ambassade de France en Mauritanie. L’UAPM a été fondée en 1999 et a eu son récépissé de reconnaissance en 2000. Elle a été dirigée par Mokhis, Sidi Yahya.

Depuis 2010, c’est Khaled Moulaye Idriss Aly Dide qui préside l’association. Son mandat est presqu’arrivé à terme. Mais, d’ores et déjà, on le soupçonnerait de vouloir le prolonger d’un an en changeant les statuts et le règlement intérieur de l’Union des Artistes Plasticiens de Mauritanie (UAPM).

Babacar Baye Ndiaye



Commentaires : 3
Lus : 2055

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • doudou (H) 31/07/2012 00:13 X

    Pecos, toi qui sais tout, éclaire nous donc un peu sur cette UNION DES ARTISTES PLASTICIENS DE MAURITANIE

    Peux tu nous éclairer un peu et nous dire comment cette union a fait pour bénéficier d'une aide de 8 millions du ministère de la culture

    Et enfin, peux tu nous éclairer un tantinet sur le lien de parenté entre Madame la Ministre de la culture et Khaled Moulaye Idriss Aly Dide

    Cela pourrait surement nous éclairer un peu du pourquoi de cette aide non négligeable, alors que ce ministère a la triste réputation d'être plutôt radin dans les aides distribuées. Cite nous donc d'autres associations qui auraient bénéficié d'une telle aide...

    Et puisque tu parais si bien renseigné, éclaire nous donc également sur les subventions accordées par ce même ministère à l'ong dirigée par la soeur de Madame la Ministre...

  • pecos (H) 30/07/2012 23:39 X

    Cet article n'est qu'allégations et supputations, Abass sow est de mauvaise foi et voit le racisme a chaque coin de rue quant à Babacar N'diaye l'auteur de l'article il s'est fait le complice inconscient de diffamation car la premiére leçon pour un journaliste est de vérifier ces sources et de regrouper l'information avant de la divulguer.

    n'est pas là la déontologie a respecter pour tout journaliste digne de ce nom. A bon entendeur salut.

  • maurebleu (H) 30/07/2012 22:30 X

    La gestion de l'UAPM doit revenir normalement à un artiste. Tout est dit.