15-11-2012 15:15 - Sénégal : une conférence sur l’économie créative réunit 45 pays dont la Mauritanie.

Sénégal : une conférence sur l’économie créative réunit 45 pays dont la Mauritanie.

[PhotoReportage] - Le ministre Sénégalais de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye, a ouvert mercredi, à l’après-midi, à Dakar, la deuxième conférence internationale d’Arterial Network sur l’économie créative en présence d’une centaine de délégués venus de 45 pays d’Afrique dont la Mauritanie.

"L’économie créative en Afrique a de plus en plus besoin d’une mise ne place d’un cadre législatif favorisant l’entreprenariat culturel", a affirmé la ghanéenne Korkor Amarteifio, présidente d’Arterial Network, à l’ouverture de la rencontre.

Après Nairobi au Kenya en 2011, c’est au tour de la capitale sénégalaise d’accueillir la deuxième conférence d’Arterial Network sur l’économie créative en Afrique en partenariat avec Arterial Network Mauritanie.

Cette rencontre se tient dans un contexte de plus en plus marqué par l’absence notoire d’une véritable politique culturelle en Afrique en ce qui concerne notamment l’économie liée à la culture et aux arts.

"L’art et la culture sont l’héritage de demain", a martelé de son côté la tunisienne Oufa Belgacem, secrétaire générale d’Arterial Network, qui invite également "les pays africains à considérer sérieusement la question de l’économie créative et industrielle". Un appel partagé par le ministre sénégalais de la Culture. "Il faut nous départir de nos intentions pour mettre en place une véritable économie créative et industrielle pour assurer la survie de nos artistes", a dit Abdoul Aziz Mbaye.

Déjà, en 2008, le Sénégal montrait l’exemple à suivre en votant une loi sur le droit d’auteur et les droits voisins. "Peu de fois, on a été au fonds des choses. Les artistes ne sont pas différents des autres agents de l’économie. Il faut que l’économie créative soit structurée afin que tout le monde y trouve son compte", a souligné M. Mbaye.

Arterial Network, qui défend la diversité culturelle, est convaincu que le secteur culturel est porteur de créations d’emploi et de richesse pour les Etats africains. "La culture africaine doit être transformée en un produit vendable, durable et diversifié à travers le monde", a déclaré Ousmane Faye, président d’ADAFEST/Arterial Network Sénégal.

Arriver à harmoniser les besoins de structuration, telle est l’ambition de plus en plus affirmée d’Arterial Network en matière d’économie créative, avec comme mot d’ordre, rapprocher les différentes politiques culturelles des Etats africains. Par rapport à ce point, le ministre sénégalais a promis de saisir ses collègues des autres pays membres du réseau d’Artérial Network.

Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...






















Commentaires : 0
Lus : 1884

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)