29-04-2013 11:11 - RIM: Les élections législatives et municipales sont reportées en mai et juin 2014

RIM: Les élections législatives et municipales sont reportées en mai et juin 2014

Les élections législatives et municipales qui devaient se tenir en septembre et octobre de l'année en cours, sont enfin reportées en mai et juin 2014 mais la date exacte n'est encore fixée, a appris l'Agence Tawary d'Informations de sources informées proches de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Les causes du report des élections seraient la lenteur de l'administration concernant l’enrôlement, ajoutent les mêmes sources.

La CENI réclame un budget de 10 milliards d'ouguiyas pour le financement des élections surtout pour l’établissement des cartes d'électeurs, la saisie des listes électorales, la mise en forme du fichier électoral , les véhicules et la mise en place du matériel électoral ( urnes, encres indélébiles, isoloirs, fournitures et mobiliers de bureaux), nous apprend une source fiable.

                                                                                        
                                                                                             
                                                                                                    

Commentaires : 8
Lus : 6494

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • Yehdid (H) 29/04/2013 14:33 X

    La CENI est une instance souveraine, avec un objectif claire qui est d’organiser les élections. Si elle juge de reporter les échéances, peut être qu’elle est dans son droit mais elle doit avoir de solides raisons.

    La CENI doit savoir que le peuple à grandement envie d’être convoqués aux urnes.

    La CENI doit savoir que cette situation (de report en report) ne va pas dans le sens à grandir le peuple Mauritanien.

    Des politiciens véreux (battus à plat de couture en juillet 2009) ne peuvent pas continuer de prendre le peuple en otage, de lui ôter son droit de s’exprimer par les urnes.

    Si c’est la direction de l’Agence Nationale du Registre des Populations et des Titres Sécurisés qui n’est pas en mesure d’accélérer l’enrôlement, alors un grand coup de balai s’impose à elle.

    Si c’est la CENI qui est complaisante avec une certaine opposition, qui vise a maintenir une hypothétique situation de crise, alors une reforme complète de la CENI s’impose.

    Mais dans tout les cas il faut à la Mauritanie des élections libre et transparente si possible avec toutes les formations politiques du pays. Que celles qui ne voudront pas y participer sachent que la Mauritanie continuera avec ou sans elles.

    Wa Salam Aley Koum.

  • Abou Yahya (H) 29/04/2013 13:31 X

    L'information est fausse et je suis une source fiable!

  • conseil (H) 29/04/2013 12:38 X

    Comme rarement les élections n’ont servis à quelque chose étant donné que seulement ceux qui ont le plus de moyens pour corrompre accèdent à leurs fins il est préférable de nommer les conseillers et les maires directement afin d’éviter des querelles, des dépenses de l’État et des populations.

  • Mohamedou2012 (H) 29/04/2013 12:08 X

    celui qu'ont ne doit pas croire c'est tawary il dise toujours des mensonges sur tous les sujets

  • sammbasy (H) 29/04/2013 11:51 X

    Les naifs, sont ceux qui avaient cru en ces échéances. Celui qui refuse les élections, il est bien clair, c'est le pouvoir, c'est Ould Abdel Aziz.

    En 2011, acculé, il a fait fixer des élections et demandé à ses accolytes de demander leur reports (illégal bien sûr, mais il est habitué à piétiner la loi); sous la pression il crée une CENI a qui il refuse de donner des moyens...

    Parce que tout cela est voulu : Aziz a détruit l'état civil pour ne pas organiser d'autres élection que le seule qui vaille pour lui : celle qui le porte à la présidence !!!

    Le reste, nous sommes en période d'exception, car tout est périmé en Mauritanie...

  • Mariem Mohamed (F) 29/04/2013 11:21 X

    À ce rythme pourquoi faire des élections? Je pense qu'il faut, une bonne fois pour toute, adopter le système chinois et sa démocratie dirigée. Ce système a au moins le mérite que les électeurs connaitraient d'avance quand auront lieu les élections et qui serait le Président et les membres du Politbureau.

  • mine-you (H) 29/04/2013 11:06 X

    Tout ça ressemble à une fuite en avant et de l'amateurisme. Ce pouvoir des incapables a mis le pays en situation chaotique. La solution de sortie ne pourra se passer que par un consensus national sur tous les aspects de la vie nationale, les élections étant un élément. Tout le reste n'est que baliverne et une fuite en avant.

  • hamadel (H) 29/04/2013 10:49 X

    pousser repousser reporter ou annuler on sait que vous adoptez la méthode gbagbo la population ne vous croit pas tant que nous ne somme pas dans l'isoloir

    vos communiques ne restent a l’état de paroles on ne croit plus qu'aux pratiques y en a marre de vos rumeurs