18-05-2013 08:45 - Le MNLA perd son principal soutien à Kidal

Le MNLA perd son principal soutien à Kidal

Un influent chef tribal du Mali a retiré son soutien à la rébellion touareg laïque du MNLA qui réclame l’autodétermination des populations du Nord de ce pays divisé, a appris vendredi l’AFP.

Le patriarche des Touareg de l’Adrar des Iforas, principal soutien du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), dans la région de Kidal, située à 1.500 km au nord-est de Bamako, a démissionné du mouvement touareg.

Le MNLA avait été à l’origine d’une offensive lancée en janvier 2012 avec des islamistes armés dans le nord du Mali, qui avait abouti à l’occupation totale de cette région par les jihadistes qui avaient ensuite évincé les rebelles touareg.

En début d’année, la rébellion touareg est réapparue à Kidal à la faveur de l’intervention de l’armée française au Mali lancée le 11 janvier, destinée à empêcher une avancée des islamistes vers le Sud et reconquérir le Nord avec l’armée malienne et d’autres armées africaines.

« Je soussigné Intalla Ag Attaher, patriarche et chef des tribus et fractions de l’Adrar des Iforas, atteste avoir démissionné du MNLA, ce jour », a précisé un communiqué dont l’AFP a obtenu une copie.

Le texte ne précise pas les raisons de la démission du chef de tribus des Iforas, mais l’un de ses fils explique qu’il s’apprête à rejoindre le Haut conseil de l’Azawad (HCA), récemment créé, et qui a pour ambition de « fédérer » tous les groupes armés du Nord.

« Mon père va diriger maintenant le HCA. Nous voulons la paix avec le Mali. Nous ne voulons pas d’indépendance. Nous voulons le développement », a déclaré à l’AFP, Mohamed Ag Intalla, fils du patriarche des Touareg de l’Adrar des Iforas.

Intalla Ag Attaher, âgé de plus de 90 ans, est respecté de tous les Touareg de la région de Kidal, où rien ne peut se faire sans son consentement.

Dans un premier temps il était resté à équidistance du MNLA, et des dissidents du groupe islamiste armé Ansar Dine, regroupés au sein du mouvement islamiste de l’Azawad (MIA). Il a ensuite rallié le MNLA, avant de claquer vendredi la porte de ce mouvement.

« Mon père veut regrouper tout le monde. C’est avec le Haut conseil de l’Azawad qu’on va faire la paix », a ajouté Mohamed Ag Intalla, également député de Kidal à l’Assemblée nationale du Mali.

AFP

Source: Le Monde



Source : Malijet
Commentaires : 3
Lus : 1661

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Zreiga (F) 18/05/2013 21:11 X

    Une décision très sage. Que tous les maliens vivent en Paix ,unis et solidaires.

  • diallo2256 (H) 18/05/2013 20:59 X

    Ces gens ont le flair très fin et n'hésitent jamais à retourner leurs vestes. C'est sur qu'ils ont entendu Hollande dire que les élections vont avoir lieu dans toutes les villes et tous les villages du Mali au mois de juillet prochain et chacun a compris ce que cela veut dire.

  • abraham (H) 18/05/2013 12:07 X

    Très sage décision que celle de ce monsieur, le séparatisme n'est jamais la solution d'autant que le monde entier est maintenant sensibilisé sur la particularité du peuple touareg.

    Ils peuvent demander plus d'autonomie et pouvoir avoir leur mot à dire sur toutes les questions qui touchent à leur espace naturel et historique de vie.