30-07-2013 03:02 - Génération sans voix

Génération sans voix

Trouvez-nous une seule bonne raison de chanter,
Et sur toutes les places et devant le monde entier,
Nous le ferons en oubliant tout le reste,
Juste pour la beauté du geste !!

J’ai grandi dans un univers chaud et mouillé,
ou tous les enfants nus sont des aventuriers,
sur un continent unique tant il est bien taillé,
Et dont je ne connaissais pas encore l’Histoire et le sombre passé !

Ma naissance se confondant à biens d’autres,
Devenant une génération neutre mais consciente,
Peut être égarée, perdue et légèrement sur la pente ;
Ce fut le lot de certains, aujourd’hui c’est le nôtre !

Le temps qui passe, c’est aussi l’âge qu’on encaisse !
Les bancs de la classe et le sourire de la maîtresse,
Laisse rapidement la place à nos premières caresses ;
Ainsi va la vie quoiqu’on y fasse, la haine c’est aux autres qu’on la laisse.

Dans l’adolescence un besoin de s’évader,
De se faire mal au corps afin que l’esprit s’échappe,
D’accélérer sa mort en cherchant dans uns ailleurs son étape,
D’en être réduit à cela parce qu’il n’est plus aisé de rêver !

Ou trop déçu mais emplit d’un espoir inconnu,
On place sa foi dans un dernier refuge,
Etonné et ravis de n’y trouver aucuns juges,
On s’y plonge comme dans un livre déjà lut !

Laissant transpirer sa solitude profonde,
De se sentir vraiment abandonné du monde ;
Capable de tout pour briller sur les ondes,
Quitte à scier, à brûler, tombant dans l’immonde !

C’est la tristesse, cette fidèle nourrice qui nous berce,
Son front étincelant recouvre toutes nos joies, nos allégresses.
Cette dévote gouvernante étend son pouvoir d’une main de tyran,
Aveuglant tout sur son passage, foudroyant les passants d’abâtardissement !

Reste une lignée de muets,
Pas d’ânes ni de mulets,
Juste des âmes à la walt dysney,
Qui attendent le miracle qui va les délivrer !

Nayra Cimper



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1673

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Ibiliss (H) 31/07/2013 02:16 X

    Tiens, un poème! Voici un mode d'expression qu'on ne rencontre pas beaucoup sur nos sites, et dans un pays, paraît-il, au un million de poètes! Un million de frimeurs, oui! Bravo, madame!