09-09-2013 01:09 - Communication : Problème de langue (s)

Communication : Problème de langue (s)

Ces derniers temps, des organes de presse, répercutant le fond de pensée de milieux politiques bien connus pour leur exclusivisme idéologique, ont embouché le cor pour alerter les « vrais » Mauritaniens sur le délaissement de leur langue dans les discours officiels.

L’usage d’une langue étrangère – en l’occurrence le Français – selon les tenants de cette thèse, éloignerait d’autant l’administration des populations et de leurs problèmes réels. En conséquence, pour ces plumes « fourchues », il y aurait là comme une régression culturelle voire civilisationnelle.

Régression, soulignons-le, par rapport à un état supposé de dynamisme antérieur… Ce qui est douteux, c’est que ces Nostradamus d’un type nouveau, ne s’inquiètent que pour la langue arabe.

En parlant du peuple, nulle part leur émotion ne se déclenche, au profit des autres langues nationales, suite à cette supposée menace mortelle. Comme si elles ne faisaient pas partie de notre patrimoine ! Comme si elles ne représentaient pas la Mauritanie ! Un tel « oubli » en réalité, laisse penser qu’elles sont aussi « dangereuses » que le Français.

Cette revendication légitime de l’usage de l’Arabe – encore qu’elle ne doit être exclusiviste, ni vis-à-vis du Français ni vis-à-vis d’une autre langue – cache en réalité de sinistres et vieilles intentions bien connues de tout le monde.

En réalité, la démocratie réelle, multiculturelle, s’instaure au détriment des extrémistes qui ont mené le pays dans les affres qu’il a connues ; cette démocratie à laquelle tout Mauritanien conscient aspire de toutes ses forces, va s’installer contre les tenants de la pureté de la race.

La Mauritanie est multiple ; elle sera multiraciale, multiethnique, multiculturelle et donc multilingue ou ne sera pas. De toutes les façons, elle ne sera pas monocolore. Tel que le veulent ces oiseaux de mauvaise augure. Mais comme la grippe aviaire, le vent de la démocratie va s’étendre.

Et il emportera avec lui toute cette volaille satanique. Le Français continuera à être parlé et enseigné. de nouvelles langues comme l’anglais, l’espagnol et pourquoi pas, le chinois et le portugais, auront leur place dans le pays. Toutes à côté de l’arabe, langue officielle. N’est-ce pas mieux pour nous, de pouvoir parler le maximum de langues possibles ? C’est en tout cas, cela qu’exige l’époque.

Amar Fall



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité

Commentaires : 7
Lus : 2488

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Vent de Sable (H) 09/09/2013 22:48 X

    Ceux qui contestent l’usage du français sont en général des gens ratés, incapables d’assimiler aucune connaissance, aucune culture, même celle qu’il prétendent être la leur.

    Ils resteront indéfiniment enfermés dans leur complexe, leur idéologie archaïque, dépassés par les événements. Ces gens n’ont aucun apport pour la nation, ils sont les oubliés de l’Histoire.

  • ALLAKOME (H) 09/09/2013 14:47 X

    Un homme qui ne parle qu'une seule langue est un être réduit. Les langues constituent incontestablement un trèsor

  • sybasarr (H) 09/09/2013 08:48 X

    Ce que vous avez dit est extremement important et traduit une vraie vision d'une Mauritanie tolerante et ouverte sur le monde. Nous sommes tous etrangers de la ou nous sommes, cela doit nous aider a accepter les autres d'ou qu'ils viennent. On ne doit jamais oublier que l'Arabe est comme le Francais et l'Anglais, une langue etrangere a l'Afrique (du nord, de l'Est et de l'Ouest).

    Les africsains ont parle berbere, Fulfulde, Dogoni, Bamana, Soninkarou, l'arrivee l'arrivee des envahisseurs venus de le peinisule arabique et des Regions froides et glacees du Nord. Comment nos ancetres berberes n'ont-ils pas rejeter l'Arabe au point que leurs descendants se confondent et s'assimilent a une langue etrangere assimilatrice?

    Nous devons reconnaitre cette realite historique et nous accepter pour developper notre pays et nous ouvrir sur le monde entier. Notre vision doit s;orienter vers la valorisation des nos richessses culturelles, linguistiques, ethniques et nous ouvrir sur la civilisation mondialisante afin de batir un pays nouveau, homogene pour les generations de 2050, qui ne sera ni Maure, ni berebere, ni halpoular, ni tourague,.. mais une generation riche, feconde, civilisee et exemplaire aux yeux du reste de l'humanite. Voila notre vision pour laquelle nous combattons et combattrons encore.

  • LeToucouleur (H) 09/09/2013 04:15 X

    Au contraire la langue arabe , nous ramènerais 3 siècles en arrières. ce pays est déja assez mal au point comme ça , merci de pas préter attention a leur navet .

  • boubou_kibili (H) 09/09/2013 02:42 X

    De vrais hypocrites ces gens et leur place sera dans la géhenne. l’école publique est faite pour les pauvres avec un enseignement au rabais y compris en langue arabe. Où vont leurs enfants au Lycée Français ou petit centre et compagnie. Quand est ce que l'on va continuer à se voiler la face. qu'en t-il des langues nationales rien du tout.

    L'auteur a bien raison la RIM sera plurielle ou ne le sera pas et rien n'y fera. Ces chauvins de tous poils le savent du reste.

  • Homme Noir (H) 09/09/2013 01:51 X

    Mr Amar fall,
    ton article n'est nul interessant car tu confond entre langue et Dialecte, L'arabe est une langue mais au niveau national on a des dialecte qui ne peuvent etre des langue scientifiques donc si tu es un soldat du francofolisme saches que l'arabe est d'abord une langue ensuite majoritaire dans le pays des beydanes.

  • Cheikh-TijaneBathily (H) 09/09/2013 01:30 X

    Belle remarque, camarade!
    La couleur de la peau, la langue, la couleur de la peau, la langue, et on recommence! Des gens qui peinent à s'élever, à grandir!

    Bien de nos compatriotes me font penser à un enfant, mais un enfant d'un certain âge, c'est-à-dire un enfant qui, en dépit de ses 32 dents bien aiguisées, reste désespérément agrippé au sein maternel tel un singe à une branche par temps forte tempête!