25-09-2013 11:38 - Quand Biram Ould Dah son l’INAD-MC défendaient les acquis démocratiques de Ould Taya

Quand Biram Ould Dah son l’INAD-MC défendaient les acquis démocratiques de Ould Taya

M. Biram Ould Dah ould Abeid, je vois que vous ne résistez pas à la tentation de « tuer le père » pour exister. Malgré les initiatives de bonne volonté, malgré la mansuétude dont Messaoud fait preuve à votre égard, vous n’arrêtez pas de vous en prendre à lui chaque fois que vous avez l’occasion de cracher votre venin dans un micro.

Mais vous poursuivez un fantôme. Si vous avez le courage de vous prononcer aujourd’hui c’est parce que des gens comme Messaoud Ould Boulkheir ont sacrifié leur vie pour que des gens comme vous puissiez être libres. Vous pouvez remuer ciel et terre mais vous n’atteindrez pas Messaoud Ould Boulkheir à la cheville.

A vous entendre, personne n’a rien fait avant vous. C’est comme si la lutte pour la libération des hratines n’a commencé que depuis que Biram s’est réveillé en 2008 !

Depuis que vous avez fait irruption sur la scène médiatique en Mauritanie, vous vous êtes spécialisés dans la surenchère, l’entourloupe, l’amalgame et la théâtralisation outrancière. Mais votre zèle n’a pour seul objectif que de cacher votre compagnonnage coupable avec le régime le plus sanguinaire que la Mauritanie ait jamais connu. Malgré vos dénégations, je vais vous rafraîchir la mémoire.

Contrairement à ce que pensent beaucoup de Mauritaniens qui ne vous connaissent que depuis 2008, IRA n’est pas votre première Initiative. Sous le dictateur Ould Taya, vous étiez à la tête d’une organisation obscure dénommée Initiative pour la Défense des Acquis Démocratiques – Mouvement Citoyen (IDAD-MC).

Après la seconde tentative de prise du pouvoir par les Cavaliers du Changement, vous avez publié un communiqué dans lequel vous écriviez, je cite (y compris avec les fautes)

« Il est maintenant claire, qu’une frange de notre élite politique et militaire privilégiée sur les plans social, matériel, politique et militaire, a tendance à s’inscrire en faux, et par la violence aveugle et destructrice, au grand projet de modernisation sociale, politique et économique conduit par le Président de la République Maawiya Ould Sid’Ahmed Taya » fin de citation.

Ce communiqué, vous le savez et les archives existent, vous l’avez publié le 15 aout 2004. Dans la foulée, vous aviez fait une déclaration à la télévision mauritanienne toujours pour apporter votre soutien « à son excellence Maawiya Ould Sid’Ahmed Taya, père de la démocratie mauritanienne, grand bâtisseur… »

Et ceux qui vous connaissent et qui connaissent vos pérégrinations savent qu’avant de poser votre baluchon sur la juste lutte des hratines contre l’esclavage, vous aviez essayé de tirer du système tout ce que vous pouviez lui soutirer.

Vous avez suivi Zein Ould Zeidane pendant sa campagne et vous avez fait des mains et des pieds pour aller à la Commission Nationale des Droits de l’Homme. En réalité vous ne vous êtes radicalisé que quand vous avez échoué à obtenir le poste que vous convoitiez.

Biram, vous êtes un danger pour les militants sincères parce que vous ne vivez que de l’imposture, du mensonge, de la brutalité, de la menace, de l’invective. Les journalistes, les opposants, les militants des droits de l’homme qui mangeaient la poussière quand vous fricotiez avec Ould Taya sont tous aujourd’hui vos cibles préférées.

Comment voulez-vous que les personnes conscientes et qui tiennent à la liberté n’aient pas peur de vous? Vous présentez tous les signes d’un futur tyran si jamais (mais Allah sait ce qu’Il fait) il vous arrivait d’avoir un minimum de pouvoir.

Expliquez-nous un peu comment vous gérez IRA, comment vous tyrannisez ses militants, comment vous vous comportez avec certains d’entre eux comme un esclavagiste ayant droit de vie et de mort. Mais des gugus comme vous, on en a vu beaucoup.

Ils ont cru que la cause des hratines était un fleuve dans lequel chacun pouvait venir se servir et partir. Ils se sont servis au lieu de servir la cause. Tôt ou tard vous serez démasqués. Les illuminés qui vous suivent aujourd’hui n’ont pas encore compris quel personnage vous étiez. Quand ils comprendront on verra la suite.



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


 


Commentaires : 16
Lus : 3395

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (16)

  • bleil (H) 26/09/2013 00:26 X

    Birama est un pure produit de la "tayatie", une période comatique pour la Mauritanie et une grande fiesta carnavalesque pour la médiocrité ambiante qui continue de peser sur le devenir du pays!

  • ouldbilal5 (H) 25/09/2013 19:49 X

    Nous les hratines, vraiment on est très fatigués. Notre vrai problème se sont nos propres frères qui profitent de la détresse de leurs sœurs et de leurs frères. Pourquoi Biram il s'attaque à Messaoud on dirait que c'est seulement pour piquer sa place?!

    C'est pas bien, c'est pas honnête! Ma dernière question: qu'est-ce que Biram il faisait avec Ould Taya le criminel? Pourquoi il n'a pas condamné les crimes de Ould Taya à l'époque? Pourquoi il a soutenu Ould Taya alors que ce dernier venait de commettre des crimes graves? Messaoud lui avait quitté Ould Taya bien avant les crimes.C'est bien de connaitre une personne avant de la suivre comme un aveugle.

  • salomon3 (H) 25/09/2013 19:39 X

    C'est triste pour les haratins d'avoir souvent affaire à des hommes peu scrupuleux qui n'hésitent pas à marcher sur les cadavres de leurs propres frères pour faire carrière. Etre ministre, premier ministre, ambassadeur, président de l'assemblée nationale ou leader d'un mouvement des droits de l'homme... ce n'est pas ce qui réglera le problème des pauvres dockers ou des habitants des kebbas.

    ces derniers sont utilisés comme de la chair à canon par leurs propres frères qui prétendent défendre leur cause alors qu'ils se servent de la masse pour négocier des situations (subventions à l'étranger ou postes en Mauritanie). La tristesse a atteint son sommet quand IRA et Biram avaient exigé la direction de l'agence de lutte contre les séquelles de l'esclavage!

  • moussarim (H) 25/09/2013 18:54 X

    En tout cas un homme qui présente des signes pareils, il vaut mieux faire attention: tyran, collaborateur d'un assassin sanguinaire, attaques contre des opposants et des journalistes, démissions ou radiations en série,volonté de saisir chaque micro et chaque caméra.. On connait beaucoup de gens qui ont commencé comme démocrates mais qui ont fini tyrans. A bon entendeur salut.

  • filddubled60 (H) 25/09/2013 18:47 X

    Biram est une plaie pour la Mauritanie et pour les défenseurs des droits de l'homme. C'est un de ces manipulateurs qui ont mangé dans l'assiette de Ould taya avant de vouloir nous casser les oreilles avec les droits de l'homme. Biram est un tyran qui gouverne son IRA en vrai dictateur.

    Il a toujours contrecarré les actions de l'opposition comme s'il voulait venir en aide au regime. Je n'oublie pas aussi que quand il est sorti de prison, il a fait une déclaration en s'en prenant directement à Tewassoul et à Saleh Ould Hanena à qui il reprochait un radicalisme face de Ould Abdel Aziz.

    Biram a aussi attaqué des journalistes (Jedna Deida, kassataya, Silèye...). Ce monsieur roule pour qui en fin de compte? Je crois plus en Boubacar Ould Messaoud, Messaoud Ould Boulkheir, Samory Ould Bèye... qu'en Biram qui se sert de la cause des haratines pour faire carrière.

  • nemahaidara (H) 25/09/2013 18:14 X

    Effectivement Biram n'arrive pas à la cheville de Messaoud dans l'art de se renier. Alors si Biram a été le soutien de Taya ? Messaoud a lui été ministre de TAYA , vous semblez l'oublier !!! Pourtant Messaoud avant de virer a été un patriote sincère... Quand aux fautes supposées du texte de Biram qu'est ce que cela apporte à votre argutie ? Si les fautes en français ou en arabe pouvaient tenir d'instrument de mesure de la pensée juste , beaucoup se serait tus depuis longtemps dans mon pays . En réalité désemparé vous faites feu de tout bout mais attention ne pas brûler ...

  • aboumbom (H) 25/09/2013 15:59 X

    D'accord Mohamed Boillil, Biram était un soutien zélé du président Taya. Mais où était votre "champion" Aziz ? Et tous les zombies qu'on voit s'agiter aujourd'hui ? Pourquoi ne ressortez-vous pas leurs "secrets" quand ils suivaient aveuglement le Dictateur ? Donc de grâce, épargnez-nous ces "révélations" qui ne sont que des arguments contre les commanditaires de votre billet.

  • YEHESS (H) 25/09/2013 15:50 X

    Ceci est une autre fecette de Birame que l'on connaissait pas!

  • boubou_kibili (H) 25/09/2013 14:43 X

    Chers compatriotes de tout bord, ethnies ou races ne perdons pas notre temps à chercher les Pous là ils ne le sont pas!. Ce qui est essentiel c'est la cause défendue et sa pertinence en cela peut importe si c'est Messaoud ou Biram, ni Zaid, Moussa ou Samba. Gagnons plutôt tous du temps et sachons que nous devrons extirper ce mal de notre société que l'Islam notre Sainte religion ne justifie ni n'approuve nullement.!!! soyons pratiques et réaliste et cherchons des solutions qui ne seront pas celle de Tadamoum qui est un leurre!!!!

  • Thamdou (F) 25/09/2013 14:38 X

    Mais boilil qui est ce qu'il y a on dirait qu'on t'a promis un poste pr parler ainsi, si Biram ne peut être égal à Messaoud toi non plus tu ne peux pas être égal à Biram, qui te connait personne réfléchit en peut ouvre ton crâne réveille toi tu dors ou quoi trouve un langage d'une bonne éducation on ne s'attaque pas aux braves hommes gratuitement.

  • smaaart (H) 25/09/2013 14:25 X

    Je n'ai jamais eu de doutes que c'est un petit opportuniste. La lutte contre l'esclavage et le racisme est un combat qui ne peut être mené par un raciste opportuniste. Les chiens ne font pas les chats!

  • samimo (F) 25/09/2013 14:00 X

    Dommage pour toi de passer tt ce temp à taper cet article si tes attentes ne seront pas satisfaites. même si c'est propos sont "vrai" je pense que c'est pas une raison pour que les militants changent d'avis du moment que Chacun a son passé et il n'est jamais trop tard pour revenir à la raison.

  • lelion (H) 25/09/2013 13:27 X

    Il n' y a que les tenant d'une mauritanie esclavagiste, attardée et de l'injustice qui s'en prennet à biram. En réalité il ne fait que dénoncer les tards de chez nous; ayons le courgage de les reconnaitre pour ne plus avoir peur de lui et de son action, comme cela ensemble avec nous éliminerons les maux sociaux bien de chez nous. Nous ne pouvons tromper personne, car si c'était faux tout ce qu'il dit, lui et IRA n'allaient pas avoir voix au chapitre! réveillons - nous on est 21e siècle . ABES

  • choum (H) 25/09/2013 12:35 X

    je comprend enfin pourquoi Biram n'a qu'une envergure de marionnette

  • lelion (H) 25/09/2013 12:17 X

    mr Boilil dites -nous quel est le problème ou qui vous a payé pour dire des méchancetés sur votre frère. relisez- vous, c'est de la destruction massive intentionnée (DMI). biram n'a par contre rien dit de méchant à Messaoud sinon qu'il est le président l'assemblée nationale et d'un parti politique d'un système qu'il combat systématiquement en vue de son . Que voulez-vous qu'il dise d'autre. reste que vous devez vous découvrir vous même à l'image de Messaoud et biram!

  • yaaour (H) 25/09/2013 11:56 X

    hazaa el ghawle haghan, effectivement; l'auteur de cette article ma marché sur la langue . c'est une photo qui répond bien à ce leader qui veut le chevet de messoud ;de Ould Bourbouss de boidiel et autre hartine )politiquement correct. ira c'est la haine continuellement les voir parler à quoi sa sert de dénicher les paisibles esprits qui veulent une Mauritanie unis et ira vient avec ses œufs de haine à chaque sorti public. et leurré dans un atmosphère d'une mauritanie de 89.arrêté de nous prendre comme des goujats IRA si vous plais