08-12-2013 10:12 - Traversées Mauritanides / Edito : Voyager, un droit !

Traversées Mauritanides / Edito : Voyager, un droit !

Depuis que la lune et le soleil régulent le temps, les hommes et les femmes voyagent. Les raisons sont, bien entendu, diverses : d’aucuns fuient des régimes oppressifs, des zones de guerre, des famines, alors que d’autres vont à la quête d’une aspiration meilleure, économique ou autre.

L’année 2013 a connu de véritables saignées avec la perte d’innombrables vies, en mers ou sur des arènes de protestations. La dette des printemps n’étant toujours pas soldée.Les feux continuent de couver en plusieurs endroits : il faut partir. Et la petite île de deuil, de Lampedusa en Italie, n’est pas un cas isolé !

Alors, qu’on parle de voyages, d’émigrations ou d’immigrations, le mythe de l’ailleurs inspire des écrits. Et dans le sillage des récits, on retrouve autant d’idylles que de drames.

Cette 4e édition des Rencontres Littéraires Traversées Mauritanides fera entendre des voix d’auteurs, mais aussi celles d’acteurs sociaux, de militants des droits de l’homme, car à l’ombre des vœux pieux de circulation et de restrictions, les axes d’intervention sont divers.

Nous le disions, à la précédente édition, ne rien programmer qui soit indigne aux écrivains. Cette fois, ils s’indigneront avec nous si l’on nous privait le droit de voyager et de protéger la dignité humaine ! Les échos seront dans les conférences, rencontres en milieux scolaires, spectacles, lectures...

Bios Diallo,
Directeur artistique


****************


Alors, soyez au rendez-vous du 8 au 13 décembre à Nouakchott.Aux côtés des Mauritaniens (Pr.Cheikh Saadbouh Kamara, Mbarek Beyrouk, Mamadou Lamine Kane, Mohamedou Hdhana, Yacoub Khatari, Abdel Kader Mohamed, Jemal Oumar, Sidi Lemjad…), les écrivains étrangers invités sont :

le Mauricien Amal Sewtohul, Lauréat du 12ème Prix des cinq continents de la Francophonie avec son roman Made in Mauritus,

la Franco-marocaine, Lamia Berrada-Berca, auteure entre autres de La reine de l’oubli;

la Sénégalaise Nafissatou Dia Diouf, lauréate des Prix du Plus jeune écrivain francophone, en 1999, et celui de la Fondation Léopold Sédar Senghor pour sa nouvelle Sables Mouvants;

l’Algérien Yahia Belaskri (Une si longue absence, Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut ) ;

la Tunisienne Sophie Bessis, (Dedans, Dehors, Les arabes, les femmes, la liberté;

le Français Jacques Chevrier, spécialiste des littératures africaines (auteur de La littérature nègre) et, enfin,

le Franco-mauritanien, Karim Miské. Auteur de plusieurs films et documentaires, son roman Arab Jazz a remporté le prix du polar français en 2012. Pour lui, ce sera un retour au pays de ses origines.

Temps forts :

Dimanche 8 décembre Au Musée National à 16h
Ecrire, éditer et diffuser : quels chemins pour le livre et la lecture
Ouverture officielle des rencontres à 18h

Lundi 09 décembre 17h30 Espace Diadié Camara à la Socogim Ps
Entre inspirations et drames, la migration appartient-elle à la seule écriture ?

Mardi 10 décembre 17h30 à la Commission UNESCO
Monde arabe : quelle mobilité pour les peuples ? (En arabe)

Mercredi 11 : JOURNEE de l’UNIVERSITE de 9h à 13h
Avec Amal Sewtohul, Nafissatou Dia Diouf, Yahia Belaskri, Karim Miské, Sophie Bessis et auteurs mauritaniens (en français et en arabe).

16h45 à 18h30, Table ronde

Ils auraient eu 100 ans, en 2013. Hommage à Albert Camus et Aimé Césaire.

19h/20h à la Librairie Vents du Sud
Dédicace des auteurs : Nafissatou Dia Diouf, Beyrouk et Karim Miské

Jeudi 12 17h à Espace Diadié Camara
Les femmes dans les mouvements de révoltes

Espace de la Biodiversité : 20 h-00h
Soirée SLAM/Poésie. Avec plusieurs artistes et poètes.

Vendredi 13 décembre Centre Culturel Marocain
15h Lancement du concours Génies en Herbe / Epelle-moi / Super crack 2012/2013

18h : Table-ronde Jeunesse et immigration

20h Clôture de la 4e édition des rencontres Traversées Mauritanides



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité



Source : Bios Diallo
Commentaires : 1
Lus : 2982

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Le citoyen (H) 08/12/2013 11:07 X

    Merci Bios,
    mais noubliez pas de faciliter l'orientation du public (pour ceux qui ne connaissent pas nouakchott) en précisant les adresses des différents lieux et contact téléphoniques cités. Si le Musée National est connu de beaucoup d'entre nous, il n'en est pas de même pour Espace culturel Diadié Camara ou Commission UNESCO.

    Merci pour cette bonne initiative!