01-01-2014 22:42 - Culture: Walata abrite la quatrième édition du festival des villes anciennes

Culture: Walata abrite la quatrième édition du festival des villes anciennes

La ville de Walata abritera dans quelques jours la quatrième édition du festival des villes anciennes, selon des sources informées qui se sont confiées à Tawary.com.

Lalla Mint Chérif, la ministre de la culture, de la jeunesse et des sports a effectué , lundi, une visite d'information à Walata pour s'enquérir de l'état d'avancement des préparatifs de cette édition.

Notons que la dernière édition a eu l'année passé à Ouadana et elle a été perturbée par une violente tempête de sable qui a duré plus de deux jours. Cette tempête avait gâché la fête.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2533

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • antipervers (H) 02/01/2014 15:22 X

    « L’autre » fait allusion à des prisonniers politiques dans les années 80. Le nom de Oualata est attaché à mille ans d’histoire avec ses mers de sang , ses fleuves de larmes de joies et ses océans de rencontres ; de savoir et de savoir vivre ; entre l’Afrique noir et blanche. Mais que voulez-vous dans un pays où chacun veut que l’histoire nationale se résume à sa mémoire ou ses centres d’intérêt ?

    « l’autre » vous dit indirectement, qu’il n’en sait ou s’en fou. L’histoire est née le jour de sa naissance et lui rend bien son ignorance.

  • lepauvre (H) 02/01/2014 13:23 X

    Mr Diabel
    Tachée de sang, c'est à dire?

  • diabel (H) 01/01/2014 23:40 X

    Une ville tachée de sang...!