13-03-2014 21:19 - Association Mauritanienne pour la Francophonie (AMF) : Communiqué de presse - [PhotoReportage]

Association Mauritanienne pour la Francophonie (AMF) : Communiqué de presse - [PhotoReportage]

AMF - L’Association Mauritanienne pour la Francophonie (AMF) célèbre du 15 au 23 mars 2014 la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie en Mauritanie, à l’instar des autres pays qui ont la langue française en partage.

Organisée chaque année autour du 20 mars, cette grande fête est devenue un rendez-vous des amoureux de la belle langue de Molière et des cultures qu’elle véhicule dans le monde entier.

Elle permet à tous les francophones, sous quelque latitude qu’ils soient, de se réjouir des richesses culturelles qu’ils ont en commun, d’en inventer de nouvelles et d’entretenir des espaces d’échanges entre eux et avec les autres peuples du monde.

En s’associant à cet élan festif, l’AMF et la trentaine de partenaires qui participent aux activités de cette semaine entendent participer à l’effort commun de promotion de la langue française et des cultures francophones en général, mais aussi, donner une meilleure visibilité de la francophonie dans le contexte propre à la Mauritanie dont le pluralisme linguistique et la diversité ethno-culturelle constituent le ferment d’un syncrétisme enrichissant.

Cette année, les activités au programme sont nombreuses et diversifiées. Elles mobilisent des élèves du fondamental, des lycéens et des étudiants de l’Université à côté de leurs enseignants respectifs et d’intellectuels de renom, de grands artistes, d’opérateurs économiques et d’associations de tout bord.

Les participants joueront des pièces de théâtre, déclameront des poèmes et des textes en prose, chanteront en français, concourront dans l’émulation et la bonne humeur, mais aussi animeront des conférences savantes et dédicaceront leurs œuvres pour le grand plaisir des lecteurs.

Quatre invités d’honneur se joindront à ces festivités qui se dérouleront à plusieurs endroits de Nouakchott et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Jacques Weber, l’artiste, a présenté le 6 mars son spectacle ‘Eclats de vie’ où il interprète des extraits de textes de grands auteurs français et Mister X, le slameur, a crée un spectacle autour des dix mots de la francophonie de cette année.

Il y aura aussi deux auteurs mauritaniens : M. Ahmed Sidi Baba, auteur de l’Homme Mondialisé (L’Harmattan, 2014) qui présentera une conférence à l’Alliance française le 18 mars à 17h et M. Mbareck Beyrouk dont une lecture et une séance de dédicace de son roman Le Griot de l'émir (Elyzad, 2013) auront lieu au Centre culturel marocain le 19 mars à 18h.

Toutes ces activités, dont certaines sont dotées de prix, sont parrainées par les sponsors suivants :

• La BCM
• La Mauritel
• La CUN

• Ciment de Mauritanie
• La BCI
• L’Ambassade de France

• La BAMIS
• La BNM
• L’Union nationale du patronat mauritanien

• La Fédération des industries et des mines
• Tv5 monde

• L’Institut français de Mauritanie
• Le Centre culturel marocain
• La Chambre de commerce et de l’industrie

Comme pour les éditions précédentes, nous sommes heureux de constater que les participants s'approprient cet événement avec un engouement grandissant.

Le Secrétariat général de l’AMF, Nouakchott, le 13 Mars 2014


Avec Cridem, comme si vous y étiez...















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité

Source : AMF
Commentaires : 3
Lus : 2643

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Renard (F) 14/03/2014 15:15 X

    Espérons que certains textes qui vont paraitre n'en feront pas la semaine de la "franco(caco)phonie"

  • mdmdlemine (H) 13/03/2014 21:58 X

    l'acte déplorable du député qui a déchiré le rapport en français est dû à un sentiment de complexe, fait pour des calculs politiques et nationalistes. Comme être élu et nier des communautés entières du pays qui n'ont de langue pour communiquer avec leurs autres consoeurs que le français et vice-versa.

    Le parlementaire doit avoir un dossier noir à l'hexagone pour avoir "profané" la langue de Molière pratiquée par des centaines de millions de personnes. Même son immunité ne lui sera d'aucune utilité. Certes, il y a des arabisants comme lui qui iront le féliciter mais aussi des francisants qui seraient étonné que au haut du sommet de l'Etat rien ne bouge après cet acte indignant

  • habouss (H) 13/03/2014 21:31 X

    Ould Teyib et compagnie vont maigrir pendant cette semaine !