27-03-2014 22:38 - Culture : t'as vu 'la chaire d'Edgar Morin', Leila ?

Culture : t'as vu 'la chaire d'Edgar Morin', Leila ?

Adrar-Info - Tu auras comme impression qu’il s’adresse à nous deux. Tu n’auras pas tort : quoi, en effet, de plus complexe que l’amour, de plus unique et plus divers, de plus paradoxal et de plus cohérent, de plus systémique et de plus aléatoire…

L’amour est un fait social, à la fois, complexe et simple. Ce n’est pas la somme arithmétique des sentiments des deux amants ; c’est bien plus que ça, c’est une institution intégrationniste où l’individu na plus sa place, pris isolément. Car il y perd de son individualisme. L’amour, vu sous cet angle, est à la fois addition et soustraction.

Ca, toi, tu l’as chanté sans cesse, simplement, dans ta poésie silencieuse, ou prononcée, à travers des mots ou à travers tes gestes. Moi, je te le répète toujours dans nos conversations, dans nos colères, ou dans nos loisirs…à ma manière, parfois douce, souvent maladroite, mais toujours expressive.

Edgar Morin, lui, le conceptualise ; et nous le livre ici dans un éclairage théorique fondamental édifiant. Il nous fournit des outils d’analyse susceptibles de nous aider à conduire cette folie qui nous habite, qui nous construit…que nous vivons entre nous, avec nos enfants, avec nos voisins, avec nos collègues…et que nous partageons aussi avec les autres, avec le monde.

Cette folie, cet amas de perceptions, d’hallucinations, de malentendus, de rationalisations, de doutes, de certitudes, de vérités, de mensonges… le philosophe en fait la toile de fond de sa belle démonstration, en expliquant son ‘invention’ : la pensée complexe.

C’est vrai que sa théorie est globale. Ne se limitant pas à UN aspect précis – loin s’en faut ! Elle couvre les champs de la pensée, de la connaissance, de la vie… dans leur intégralité. Chacun y trouve des réponses à ses centres d’intérêts, immédiats ou lointains, profonds ou ‘’terre -à -terre’’…

Moi, je suis en train d’y puiser des fils conducteurs, des ressorts, pour mieux comprendre le fonctionnement de notre belle aventure , Leila, pour pouvoir prendre les bonnes décisions, pour minimiser les risques et maximiser les chances, pour nous propulser, toujours en avant, dans la vie.

Et là, je me rends compte que la voie à suivre est certainement celle qu’énonce, poétiquement, Edgar Morin dans sa conclusion, en reprenant Antonio Machado: ‘’…il n’y a pas de chemin, on trace son chemin en marchant ‘’.

Toi, Leila, tu ne cesses jamais des me répéter la même chose, peut-être, en la formulant autrement : en refusant par exemple les projections dans l’avenir incertain.

Je te réponds : Tu as raison, traçons notre chemin en marchant. Que c’est riche la vie… et belle, quand on a les ressources intellectuelles pour la comprendre, l’apprécier, à sa juste valeur, et la partager !!

El Boukhary


Voir le lien :‘’la chaire d’Edgar Morin’’: http://plus.franceculture.fr/inauguration-de-la-chaire-edgar-morin-de-la-complexite-de-l-essec




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité



Commentaires : 0
Lus : 1972

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)