15-06-2014 17:00 - Ksar : le concert d’ouverture d’Assalamalekoum Festival International a battu son plein [Vidéo & PhotoReportage]

Ksar : le concert d’ouverture d’Assalamalekoum Festival International a battu son plein [Vidéo & PhotoReportage]

CultuRim - C’est ce jeudi 12 juin qu’a démarré, au stade du Ksar, la septième édition d’Assalamalekoum Festival International. Quelques 15.000 personnes ont suivi de jeudi à vendredi, deux méga concerts. Pour Monza, initiateur du festival, cette grande affluence témoigne du succès irrésistible et grandissant de l’évènement.

"Aujourd’hui, Assalamalekoum Festival International est devenu un rendez-vous de la jeunesse mauritanienne dans toute sa diversité, souligne-t-il. Chaque année, la jeunesse l’attend avec beaucoup impatience. Cette année, comme les années précédentes, nous avons invité de grosses têtes d’affiche".

Pour le concert d’ouverture de la septième édition d’Assalamalekoum Festival International, il y’avait Didier Awadi, un habitué de l’évènement. Ou encore de nouvelles figures comme Zaho (France) qui a porté le drapeau de la Mauritanie sur scène, Banlieuz'art (Guinée Conakry), Gaston (Sénégal) et le collectif Mustaff & Troels (Sénégal-Danemark) qui se produisaient pour la première fois sur la scène d’Assalamalekoum Festival International.

Parmi les artistes qui ont fait résonner leurs voix, on retrouve Bakross, Overdoz, Franco Man et Youpi 4 Ever. Les danseurs de Pockemon Crew étaient également bien présents sur la scène d’Assalamalekoum Festival International, au stade du Ksar.

On retiendra, dans la foulée, la présence de la présidente de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), Maty Mint Hamady.

Il était 03h 05. "Je suis ravie d’être avec vous, avec la jeunesse mauritanienne. Profitez bien de cette nuit et merci beaucoup", lance-t-elle en français. Ses propos sont engloutis par les acclamations du public.

Sur ce coup, elle pérennise une tradition ébauchée par son prédécesseur Ahmed Hamza, d’ailleurs, présent dans les tribunes, lors du concert d’ouverture d’Assalamalekoum Festival International soutenu par la Communauté Urbaine de Nouakchott, la Région Ile-de-France et l’Institut Français de Mauritanie (IFM).

Par Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...













































































































/>


Commentaires : 1
Lus : 6636

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mountassir (H) 15/06/2014 18:41 X

    Visiblement ce concert a mobilisé plus de jeunes que le meeting du candidat Aziz à la présidence, organisé il y'a quelques jours place mosquée Ibn Abbas.