23-07-2014 22:57 - Festival des dattes 2014 : L’ancien maire de tidjikja explique

Festival des dattes 2014 : L’ancien maire de tidjikja explique

Adrar-Info - L’ancien maire de Tidjikja et coordinateur principal du festival des dattes lors de ses quatre précédentes éditions 2010-2011-2012-2013, Monsieur Mohamed Ould Biha a déclaré que le besoin en développement des villes et villages Oasisiens est la raison essentielle qui a conduit à la création et au lancement du festival annuel des dattes qui ne se limite pas seulement aux aspects culturels, et artistiques mais il s’étend également aux avantages économiques de divers types tels : le grand trafic commercial pendant son déroulement et les projets économiques qui y sont lancés périodiquement en collaboration avec des partenaires et des bailleurs de fonds.

Ould Biha qui faisait une déclaration au site officiel du festival des dattes a ajouté que dans le cadre d’une étude réalisée par la municipalité de Tidjikja, en collaboration avec certains partenaires, il a été constaté que les obstacles les plus importants au développement dans les villes et villages Oasiens sont la migration de la population et le non-retour régulier des cadres et hommes d’affaires dans leurs localités d’origine.

De ce fait, il fallait réfléchir à une opportunité qui ne ferait pas seulement revenir les populations dans leurs terroirs mais qui sera tout aussi une occasion de chercher des partenaires et des financiers économiques. C’est à partir de là que naquit l’idée du festival des dattes qui,une fois lancé ne cesse d’enregistrer des améliorations et diversifications à chaque nouvelle édition.

L’ancien maire de Tidjikja Mohamed Ould Biha a indiqué que les retombées du festival dans les versions précédentes ne se limitent pas uniquement à ce qui a été pompé comme fonds et moyens pendant la semaine du festival mais le plus important reste le lancement lors de chaque édition de quatre projets de développement convenus au préalable dans les versions précédentes.

Ould Biha croit que la version actuelle du festival qui se tient cette année à Atar du 7 au 9 juillet, constitue un nouvel épisode de l’expansion du festival et de son évolution et la consolidation de l’intégration entre les Wialaya du Tagant et de l’Adrar, qui partagent de nombreuses caractéristiques dont la rareté de l’eau , l’enclavement, la désertification et le manque de disponibilité des ressources économiques.

Ces deux Wilaya ont la particularité d’abriter trois de quatre villes historiques anciennes (Ouadane, Chiguetti, Tichit) mais aussi les villes de 2eme génération historique tels Atar, Tidjikja, Aoujeft, Rachid.

Dans sa déclaration, Ould Biha a loué la qualité et la diversité des Oasis de l’Adrar . Il a rendu hommage aux populations de cette région qui dit-il : « grâce à leur sobriété, intelligence et générosité feront de cette 5eme édition du festival des dattes, un événement majeur qui atteindra tous les objectifs escomptés ».

Slama



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2542

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)