15-09-2014 22:16 - Tourisme : Le voyagiste ardéchois "Point Afrique" pourrait disparaître

Tourisme : Le voyagiste ardéchois

Francebleu - Pour des raisons de sécurité, de nombreux tours opérateurs « lâchent » l’agence basée à Bidon, en Ardèche méridionale. Son fondateur, Maurice Freund, lance un appel à tous ceux qui aiment l’Afrique et qui souhaitent la découvrir.

Si les réservations ne sont pas suffisantes, le voyagiste coopératif ardéchois risque de mettre la clé sous la porte. Maurice Freund est pessimiste, il évoque même, sur sa page Facebook, la fin de sa société pour la saison prochaine et se dit déçu par le comportement des tours opérateurs.

Des raisons de sécurité les poussent à renoncer à organiser des voyages vers le Tchad et la Mauritanie, les deux seules destinations que propose encore « Point Afrique ». Le dernier organisateur de séjours, qui s’est retiré, est l’un des plus importants réseaux européens.

Il s’agit de « Voyageurs du Monde ». Maurice Freund lance donc un appel sur les réseaux sociaux à celles et ceux qui ont envie de découvrir des zones de l’Afrique qu’il juge sûres.

Malgré tout, un vol vers Atar, en Mauritanie, est maintenu pour la fin octobre avec une vingtaine de réservations espérées. Les messages de soutien se multiplient. Et ils sont nombreux en provenance d’Afrique, le tourisme étant pour beaucoup de Mauritaniens ou Tchadiens une source importante de revenus.

« Point Afrique » traverse donc une grave crise, a besoin d’argent frais. La société ardéchoise met donc en vente ses locaux et ses terrains. Des négociations sont en cours.

C’est probablement la mairie de Bidon qui devrait les acheter pour plusieurs centaines de milliers d’euros. Le voyagiste ardéchois, qui a connu ses heures de gloire dans les années 2000, a compté jusqu’à 87 salariés. Aujourd’hui, il n’y en a plus que six : quatre permanents et deux saisonniers.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2291

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)