24-09-2014 00:20 - Ministère de la Culture et de l’Artisanat/Ministère de la Jeunesse et des Sports : Qu’est ce que mijote Mint Soueinea ?

Ministère de la Culture et de l’Artisanat/Ministère de la Jeunesse et des Sports :  Qu’est ce que mijote Mint Soueinea ?

Mohamed Feily dit Antar - Qu’est ce qui se passe dans la tête de la ministre de la Culture et de l’Artisanat ? la question mérite d’être posée après la circulaire envoyée, ce lundi 22 septembre 2014, à l’ensemble des wilayas dans laquelle la Ministre somme les délégués régionaux de la Jeunesse et des Sports de rendre les clés des délégations régionales avec leurs patrimoines à leurs walis en attendant la désignation des Directeurs Régionaux de la Culture et de l’Artisanat.

Cette circulaire a eu l’effet d’une bonne sur les délégués régionaux qui se retrouvent du jour au lendemain avec leurs personnels (chaque délégation compte cinq services en plus du personnel local) se retrouvent dans la rue :

"C’est tout simplement incroyable", s’interroge l’un de ses délégués que nous avons contactés : "On était loin de s’attendre à cela parce que ces délégations, même s’il s’agit d’un bien commun, ont toujours appartenu au ministère de la jeunesse et des sports".

Selon nos informations, la circulaire, qui a été faite en l’absence de la Ministre de la Jeunesse et des Sports (aux Etats-Unis), aurait être l’œuvre du Directeur Administratif et Financier (pour le moment encore transversal) qui l’aurait conseillé à la Ministre de la Culture et de l’Artisanat.

Selon toujours les mêmes sources, superviseur de la passation de service pour la séparation de deux nouveaux département, le DAF aurait glissé dans le procès verbal que les délégations régionales revenaient au Ministère de la Culture et l’Artisanat.

Ceci est d’autant plus plausible que la Ministre de la Culture et de l’Artisanat avait voulu faire main basse sur la nouvelle maison des jeunes et la salle de spectacle de l’Institut Supérieur de Formation de la Jeunesse et des Sports. Une situation qui n’a pas été acceptée par Houleimata Sao qui avait refusé de signer le procès verbal de la passation et le litige avait été soumis à l’arbitrage du Premier Ministre.

Aujourd’hui avec cette nouvelle circulaire la Ministre de la Culture et l’Artisanat montre qu’elle n’entend pas baisser les bras dans sa recherche d’infrastructures et de patrimoine matériel pour son nouveau département, qui il faut le rappeler, dispose des anciens locaux du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, pendant que le Ministre de la Jeunesse et des Sports cohabite avec son secrétaire général dans un tout petit bureau en attendant qu’elle trouve là où mettre son cabinet.

Avec ce regain d’intérêt de sa collègue de la Culture et de l’Artisanat pour le patrimoine de son département, la Ministre de la Jeunesse et des Sports doit se remuer pour éviter de se retrouver sans structures régionales, essentielles pour l’action de son département.

Érigées en inspections régionales de la jeunesse et des sports dans les années 70 et élevées aux rangs de Directions Régionales par Mme Cissé Mint Cheikh Ould Boïdé, elles ont toujours appartenu au secteur de la jeunesse et des sports. La culture ne s’y est greffée qu’au cours des dernières années (2004) avec son lot d’enseignants et de philosophes.

Après les Maisons du livre récupérées par le Ministère de l’Intérieur, il s’agit là aussi d’un autre département qui veut montrer ses crocs en ignorant les réalités.

Il revient à donc Mme Houleimata Sao, qui a été investit d’une lourde mission, de ne pas se laisser faire (comme elle l’a démontré lors de la passation) et convaincre sa collègue de ne pas s’aventurer sur le chemin des délégations régionales de la jeunesse et des sports au risque de provoquer une déchirure qui ne sera pas du goût de la jeunesse ni des cadres de la jeunesse et des sports qui ont réussi finalement à se séparer de la culture.

Mohamed Feily dit Antar



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 3298

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)