07-02-2015 13:51 - Le ministre de l'agriculture visite une ferme pilote à Kankousso

Le ministre de l'agriculture visite une ferme pilote à Kankousso

AMI - Pour constater le déroulement de campagne maraichère au titre de la campagne 2014-2015, le ministre de l'agriculture, Brahim Ould M'Bareck Ould Mohamed El Moktar a visité samedi la ferme pilote de Kankossa où il a évalué l'état d'évolution des légumes cultivés.

D'une superficie globale de 50 hectares dont 11 hectares effectivement exploités, cette ferme contient des arbres fruitiers et plusieurs variétés agricoles consommées localement et d'autres importées de l'étranger comme ''le kunwa brésilien et la courge égyptienne''.

Au total dix fédérations féminines réparties sur plusieurs communes rurales exploitent cette ferme. Après avoir constaté l'état des cultures et pris connaissance des améliorations nouvellement introduites, le ministre a tenu une réunion avec les exploitants, en présence du Wali de l'Assaba et des autorités administratives de Kankoussa.

Il a tout d'abord a salué au cours de la réunion l'engouement manifesté par les paysans, surtout les femmes, opérant dans cette ferme nouvellement créée grâce à la volonté sincère du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et son souci pour l'amélioration constante des conditions de vie des franges sociales les plus démunies.

Le ministre a déclaré, par la suite, avoir constaté une bonne maitrise des normes techniques par le staff d'encadrement de la ferme et annoncé la préparation d'une étude technique avec l'appui de la FAO destinée à l'approfondissement du lac de Kankosso pour faire de lui un véritable pole de développement.

'' Notre département étudiera la possibilité de fournir des glaciaires pour conserver le produits et d'organiser le marché pour garantir la commercialisation du produit'', a conclu le ministre.

Le ministre avait visité vendredi les périmètres pilotes d'Ajar à Kouroudiel et celui d'El Awja à Sani dont chacun contient 3 héctares exploités pour la culture des pommes de terre et d'autres légumes.

Ils sont arrosés grâce à des forages fonctionnant avec l'énergie solaire et équipé d'un réseau de distribution et une clôture en grillage.

Ces deux périmètres, équipés par le projet de développement des oasis, bénéficient des prestations d'un agent de vulgarisation de base (AVB).

L'Assaba contient 24 associations de développement communautaire opérant dans les oasis et dont 9 spécialisées dans le maraichage.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1483

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 07/02/2015 15:00 X

    Le Marché des légumes de Nouakchott est chaque année approvisionné dans ces deux et uniques grands magasins (Tawaz et Maaden) de carottes et depuis 20 ans à partir de Février jusqu’en Mai par les agriculteurs de l’Adrar dont plus de 80% provient des Oasis de Tawaz et Maaden qui sont ces derniers temps l’objet d’un sabotage régulier au maillon de la commercialisation par une structure dénommée l’Union et son GIE qui selon ces agriculteurs ne se sont spécialisés que dans les malversations et désinformations de la Wilaya et du Ministére avec parfois la complicité des structures locales (PDDO) du Ministére du développement rural. Le PROLPRAF semble être chargé cette année, pour la 1ére fois d’encadrer la commercialisation maraichère en Adrar. S’aura-t-il comprendre cette situation et tenir compte du poids de ces deux Oasis qui n’acceptent pas l’arnaque et la soumission à ces structures? Je le souhaite vivement... les jours parleront. Cheikhany Ould Sidina Président de l’AGPO de Maaden El Ervane