10-05-2015 19:30 - Pour la revalorisation du théâtre

Pour la revalorisation du théâtre

L'Authentique - Pour une première, elle fut toute en réussite, la soirée proposée par le « Théâtre Populaire » dans la nuit du 1er mai dernier au Centre de la CUN anciennement appelé Centre Ould Taya, sis à la Maison de la Culture de Nouakchott ! Le déplacement en valait bien la peine avec des acteurs rompus à la tâche qui ont su merveilleusement offrir à leur public dans les rangs duquel se trouvait la ministre de la Culture et de l’Artisanat, un spectacle de qualité.

Dans la pièce théâtrale « Ouf’in » qui était proposée, il s’agissait de traduire dans les faits, le rejet du jeune intellectuel mauritanien, de toutes les pratiques sociales préjudiciables au développement du pays. Il s’agissait encore et surtout, de rendre à la culture ses lettres de noblesse.

Avec des moyens limités voire rudimentaires, les acteurs sont parvenus à plonger leur auditoire dans le quotidien de l’administration mauritanienne, incarnant des personnages de tous les jours (hauts responsables administratifs, citoyens de l’intérieur du pays venus dans la capitale en quête de dons ou de privilèges, visiteurs oisifs de l’administration…).

Outre les faits de dénonciation de mauvaises pratiques administratives et sociales, la troupe de Mohamedou Alias « Bouth Mag’ our » a offert à son public, qui en redemandait, des séquences de M’ed’h, de chant et de rap.

Les deux heures d’horloge consacrées à la soirée se sont finalement déroulées sans que personne ne s’en aperçoive. Rendez-vous devait finalement être pris pour la seconde sortie de la troupe, que d’aucuns ont espéré voir se réaliser au plus tôt.

Faut-il rappeler que c’est le « Théâtre populaire » qui tente aujourd’hui de réhabiliter le secteur du théâtre dans le pays, qui a produit des artistes tels Ahmed Toutou Abdel Baaghi. C’est aussi lui qui est à l’origine du journal satirique « Ech taary ».

Ahmed. B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1834

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • OULDOUMOU (H) 10/05/2015 20:35 X

    Quelle question, la mauritanie entiére est un théatre