14-05-2015 01:30 - Aichetou Ahmedou : Hommage A Dimi Mint Abba

Aichetou Ahmedou : Hommage A Dimi Mint Abba

Adrar-Info - Avec elle sont partis des pans entiers de notre existence, la beauté, l’art, sa quintessence, tous les plaisirs de tous nos sens, l’amour, le charme, l’effervescence, de ce qui fait de nos vies la renaissance , après elle tout n’est que vide, tout n’est qu’absence …

Nous sommes orphelins de ce visage, de ce sourire, de cette joie contagieuse, de ce délire, d’une âme généreuse, en bontés et en plaisirs, derrière ce noble front, tant de désirs, un arc-en-ciel, une apothéose, un feu d’artifice, une rose éclose, tant de bonheur, à maxi dose, et tant et tant et tant de choses, tu nous as quittés, qu’en paix ton âme repose …

Retenons de ta trace le sillage doré, que ta vie a à peine effleuré, éternel ton sourire coloré, éternel ton souvenir éploré …

Qu’Allah l’accueille en son saint paradis





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1831

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mdmdlemine (H) 14/05/2015 13:45 X

    son dégré de culture particulier atteste qu'elle ne peut tenir cette conduite anormale évoquée par maurebleu dans son commentaire. Ce serait plutot une confusion à une domestique bien remunerée et aisée qui a la chance de se trouver dans un environnement du savoir, de la tendresse, de la générosité et de la compassion Il faut lire son site aichetouma.com pour comprendre que cette âme qui écrit de cette belle manière ne peut faire du mal à une mouche. D'ailleurs, son génie est dê à son repli relatif vis-à-vis d'une socièté imprévue, brutale et agressive. Aichetou est une de nos soeurs qu'il faut défendre et qui a mis en éxergue dans ses écrits l'endurance des pauvres et des esclaves lire "AIDER SON PROCHAIN PEUT LE SAUVER DE LA MISERE ET DE LA MORT" au lien http://aichetouma.com/AIDER-SON-PROCHAIN-PEUT-LE-SAUVER

  • maurebleu (H) 14/05/2015 11:19 X

    Salam Aichetou écris s'il te plait en hommage à l'esclave ou la hartania que vous aviez à la maison à l'ilot L et d'ont vous vous vantiez à tout bout de champ dans le quartier en face de la maison Msseilita et de celle des BOUBOUT .Ou est cette hartaniya ?Est -elle encore vivante , libre ?Un voisin pas mal intentionné .