22-05-2015 17:16 - Commission européenne - Communiqué de presse : L’UE renforce son aide en faveur du Sahel pour une résilience accrue

Commission européenne - Communiqué de presse : L’UE renforce son aide en faveur du Sahel pour une résilience accrue

Commission Européenne - La Commission européenne fournit une aide alimentaire immédiate d'un montant de 34 millions d’euros en faveur des populations les plus vulnérables en Mauritanie, au Sénégal, en Gambie, au Mali, au Niger et au Tchad.

Ce financement, qui intervient au début de la période de soudure dans la région du Sahel, contribuera à pallier la pénurie jusqu’à la prochaine récolte. «Des millions de personnes au Sahel sont exposées au risque de famine et il est essentiel que nous maintenions notre aide pour répondre à leurs besoins immédiats.

La fourniture de cette aide d’urgence se poursuit parallèlement aux efforts déployés par l’ Union européenne avec les pays et partenaires du Sahel pour renforcer la résilience des populations les plus vulnérables face aux crises à venir»
, a déclaré M. Christos Stylianides, commissaire pour l’aide humanitaire et la gestion des crises. L’aide sera fournie sous la forme d'espèces, de bons d’achat ou de denrées alimentaires, en fonction de la situation des marchés locaux.

Ce nouveau financement provient de la réserve du 11e Fonds européen de développement et porte le total de l’aide humanitaire octroyée par la Commission à la région du Sahel à 185 millions d’euros en 2015. Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement, a fait la déclaration suivante: «Le renforcement de la résilience est une priorité essentielle de la coopération au développement de l'UE. Nous sommes aux côtés de nos partenaires du Sahel pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et renforcer la résilience grâce à l'appui que nous offrons dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’e au et de l’éducation».

Contexte

La crise au Sahel demeure extrêmement complexe. Dans cette région, une personne sur sept (plus de 20 millions au total) ne dispose pas de suffisamment de denrées alimentaires abordables et nutritives pour mener une vie saine. Pas moins de 5,8 millions d’e nfants souffrent de malnutrition aiguë et 4,3 millions de personnes ont besoin d’une aide d’urgence.

Le conflit dans le nord du Nigeria et au Mali aggrave encore la situation, poussant des centaines de milliers de réfugiés à chercher refuge en Mauritanie, au Niger, au Burkina Faso, au Tchad et au Cameroun, où les communautés d’accueil luttent souvent elles-mêmes pour leur propre survie. À cela vient s'ajouter la sécheresse survenue au second semestre 2014, qui a compromis les récoltes et rendu l'achat de nourriture encore plus difficile pour les plus pauvres.

Les besoins humanitaires grandissants appellent à la fois une aide d'urgence massive et des mesures visant à lutter contre les causes profondes de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition et à renforcer la résilience des plus démunis. La Commission européenne a joué un rôle déterminant dans la création de l'Alliance globale pour l’initiative résilience (AGIR), qui vise à renforcer la résilience en Afrique de l'Ouest et s'est fixé l'objectif «Zéro faim» d'ici à 2032.

Personnes de contact pour la presse

Alexandre POLACK (+32 2 299 06 77)

Irina NOVAKOVA (+ 32 2 295 75 17)

Sharon ZARB (+ 32 2 29 92256)

Renseignements au public:

Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1628

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Symaodo (H) 22/05/2015 21:22 X

    DE l' argent jeté par la fenêtre,ils sont vraiment naïfs ces européens;ils doivent designer des missionnaires qui suivent les projets du début a la fin,avec accuse de réception. SINON C EST DES euros PERDUS.