01-06-2015 14:30 - Culture et société : Dibeerou*, Talatay* Thiambene.

Culture et société : Dibeerou*, Talatay* Thiambene.

A l’image des femmes de NDer dans la walo sénégalais qui avaient préféré se faire bruler vives que d’êtres captives, à Thiambène petite bourgade dans la commune de Jidre El Mohguen dans le département de Rosso, depuis le dimanche 24 mai, une quinzaine de femmes « assiègent » la brigade de gendarmerie de cette localité pour être édifiées sur le sort réservé à leurs terres.

L’accaparement des terres est loin d’être un contentieux apuré entre autorités et habitants de la vallée, et la volonté affichée de même que la propension à s’attribuer ces espaces cultivables au sud fait grincer des dents.

A Thiambène (30 kilomètres de Rosso), un conflit vieux de 1995, a refait surface (voir en fac similé). Un problème foncier avait surgi dans ce village et le droit aurait été dit en faveur des villageois, droit qui a cimenté leur appartenance sur ces terres.

Mais la descente de certaines autorités il y a une semaine sonne comme un désaveu. En effet, les accros du village vibrerons avec la faute de quelques propres fils de ce terroir, Bâ Madine ancien directeur de l’Agence National pour la Réinsertion des réfugiés–ANEER-, Moudire Ould Bouna député, Ahmet Tall Diagne député aussi, Babacar Samb, entre autres se trouvent dans le prisme des déboires de Thiabène.

Et c’est avec la bénédiction de certains d’entre eux que tout dernièrement, des velléités de main mise sur des champs ont été réactualisées par des bandits à col blanc. La commission composée par les autorités citées plus haut après un échange musclé avec le village de Thiambène, s’est retirée à Rosso rendre compte au gouverneur du Trarza. Elle n’est pas revenue selon nos sources. C’est tant mieux.

Mais cela n’a pas ébranlé la détermination des treize femmes appuyé par trois hommes dont le chef de village de Théramène. Au moment où nous mettons sous presse, notre source joint au téléphone indique « qu’elles ont été acheminées de la brigade au tribunal. Elles ont refusé de signer le document qui leur a été donné par les autorités judiciaires, car ignorant son contenu ». Signalons, le soutien et la présence des femmes de femmes de Fass, Keur-Mour, et wenkh à leur endroit. Thiabème remercie aussi le député Ahmet Tall Diagne.

Courage, ténacité, pugnacité, sont des mots qui qualifient ces femmes qui sont loin de ces hommes qui rasent le mur toute honte bue.

ADN

*Dimanche, *Mardi, en wolof.

Copyright © 2015 Cridem

Avec Cridem, comme si vous y étiez...




















Commentaires : 0
Lus : 2498

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)