01-06-2015 19:45 - "Ce que j'ai aimé dans "ECHO" c’est que chaque personne prend sa propre interprétation après l'avoir regardé"

Mohamed Abdellahi ABBE - A 23 ans, Ziyad EBE veut révolutionner le cinéma dans son pays. Quelle ambition alors ! Avec un budget de 17 euros, Ziyad a pu réaliser en octobre 2014 avec son ami Souleimane Ould Cheikh son premier film « Echo ». Grâce à ce court métrage, il a obtenu le prix de meilleur acteur lors du Festival Nouakshort Film.

Actuellement, il prépare le lancement de son deuxième court métrage « The Path » : (la Voie), tout en diffusant régulièrement sur sa page Facebook une série d’épisodes appelée Ziyadvideocut. Interview Express…

-D’où vient cet amour du cinéma qui vous hante manifestement ?

Ziyad : je peux vous dire que je me sens vivant lorsque je joue un personnage imaginaire ou réel. C'est un amour d'enfant depuis mon premier cours de théâtre au collège. A la base mes parents m'ont inscrit dedans pour améliorer mon niveau d'expression en langue française, et je ne voulais pas y aller au début.

-Vous avez interprété le rôle principal dans le film « Echo », c’est d’ailleurs le seul rôle principal. Etait-ce exprès ?

Ziyad : Oui c'était le seul rôle et c'était le rôle principal. Pour être sincère avec vous, j'ai fait ce film pour me prouver que je peux jouer dans un film et que je peux interpréter un personnage principal. Le plus dur c'était de pouvoir tenir un court métrage de 18 min avec un seul acteur. Mais je tiens à remercier spécialement mon ami Souleimane Ould Cheikh (mon coréalisateur) pour m'avoir largement aidé quand j'étais devant la caméra.

-Dans la nouvelle série Ziyadvideocut, on vous voit en train d’imiter plusieurs acteurs internationaux d’origines différentes. Qu’est-ce-que vous a inspiré pour le faire ?

Ziyad : J'ai fait cette série pour pouvoir travailler sur moi même en essayant de m'améliorer avec le temps. J'essaie de toucher un peu partout pour pouvoir satisfaire le plus d’audiences potentielles. Et d'ailleurs, je remercie tous les gens qui m'ont envoyé des messages d'encouragement. Cela m'a fait vraiment plaisir !

-Le film « the Path » se veut une continuité de « Echo » qui illustre en effet cette quête existentielle de son identité ?

Ziyad : Ce que j'ai aimé dans "ECHO" c’est que chaque personne prend sa propre interprétation après l'avoir regardé. Ce qui me fait énormément plaisir de sentir qu'on a réussi de faire passer un message avec notre petit court métrage. Pour le nouveau film «the Path», je peux dire pour le moment que sa quête se concentre plus sur des sujets plus proches de la réalité que la quête rêveuse de ''ECHO''.

-Quels sont vos rêves les plus chers ?

Ziyad : Je partage mon premier rêve avec juste quelques millions d'acteurs/ réalisateurs dans le monde et c'est l'oscar bien sûr. Le deuxième (rêve) est de pouvoir parler couramment tous les dialectes nationaux. J'en ai plein d'autres et je n'arrêterai jamais de rêver tant que les rêves sont gratuits.

Page Facebook :

https://www.facebook.com/pages/Ziyad-EBE-official/372471582919700

Propos recueillis par Mohamed Abdellahi Abbe.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2348

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)