08-06-2015 09:29 - Ousmane Gangué donne son premier concert en Mauritanie deux mois après la sortie de son deuxième album au Sénégal [Vidéo & PhotoReportage]

Ousmane Gangué donne son premier concert en Mauritanie deux mois après la sortie de son deuxième album au Sénégal [Vidéo & PhotoReportage]

CultuRIM - Ousmane Gangué donnait samedi 30 Mai à la Case à Nouakchott, devant des centaines de personnes, son premier concert en Mauritanie, deux mois après la sortie de son deuxième album, Mi Arti, à Dakar, dans la capitale sénégalaise. Son dernier spectacle remonte le 21 Juin 2013, à l’Institut Français de Mauritanie (IFM), à l’occasion de la Fête de la Musique.

Pendant près de deux heures précédées d’un défilé de mode, le chanteur a enchaîné les chansons tirées de son nouvel album, Mi Arti, dont entre autres, "Bella", une chanson-hommage à la nuit nuptiale ou encore "Fans". Une soirée qui a vu la participation de Hamadi Gawdel Ba, Saidou Nourou Gaye, Penda Wouri, Fama Mbaye, Ousmane Hamady Diop, Bouyel Gaye, Moussa Sarr

Avec cet album, Ousmane Gagné renaît de ses cendres, lui qui a vu passer les années…10 ans. A 43 ans, Ousmane Gangué sort Mi Arti, un album-résurrection qui sonne comme une réponse aux interrogations que l’opinion publique se faisait de sa carrière musicale.

Il y’a dix ans, son premier album, Yesso, avait été bien accueilli. Aujourd’hui, cet album résonne encore très fort dans les souvenirs. Dans dix ans, Mi Arti, procurera-t-il la même sensation ? Le temps jugera…

Babacar B.






Avec Cridem, comme si vous y étiez...
















































































































































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 5073

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cherifal10 (H) 08/06/2015 20:15 X

    je ne comprends pas la mauritanie,pas de thiapato dans la salle,il ya que des negros desole?un pays qui a connu independance avec les deux ethenies beydane et negros tjrs les meme images qui montre le peuple est divise par la couleur de la peau dommage pour ce pays cher.