09-06-2015 15:30 - Festival International Assalamalekoum : Monza donne le coup d’envoi de la 8eme édition [PhotoReportage]

Festival International Assalamalekoum : Monza donne le coup d’envoi de la 8eme édition [PhotoReportage]

L'Authentique - Le coup d’envoie du festival international Assalamalekoum a été donné ! Cétait vendredi dernier au cours d’une conférence de presse organisée par Zaza productions dans la salle de conférence de la Communauté Urbaine de Nouakchott !.

C’est parti pour la 8eme édition du festival Assalamalekoum organisée par Zaza productions en partenariat avec la Région île de France sous le haut patronage de la Communauté Urbaine de Nouakchott. Le coup d’envoi a été donné vendredi dernier dans la salle de conférences de la CUN par le fondateur du festival, Limam Kane connu sous le nom de Monza.

« Assalamalekoum c’est une démarche, Assalamalekoum c’est une vision pour que la culture participe au développement mais pour un développement équitable » a affirmé Monza, qui compte faire du festival Assalamalekoum, un marathon annuel de musiques et d’arts « Il n’y a pas de concurrence, nous sommes là pour faire de la culture un bien commun partagé par tous ».

Pour le Directeur de l’Institut Français de Mauritanie(IFM), M. Jany Bourdais : « l’IFM et le service de la coopération de l’Ambassade de France ont aidé Monza organiser son festival à l’extérieur après avoir constaté que la salle de l’IFM est désormais trop petite pour accueillir le public (8 000 à 10 000 personnes, ndlr »).

L’intervenant devait préciser : « pour des raisons liées au mois de Ramadan, la fête de la musique aura lieu le 13 au lieu du 21 du mois ». Selon le Directeur de l’IFM, « Il faut dépasser l’expression qu’on utilise souvent et qu’on attend à travers les médias à savoir le Vivre Ensemble…

Le Faire Ensemblre est beaucoup plus important et a beaucoup plus de sens
». Prenant la parole, le représentant de la Communauté Urbaine de Nouakchott, M. Hadiya Tandia dira : « dans nos programmes la culture prend place…la Communauté Urbaine est avant tout, une institution de développement.

Comme on dit le premier levier du développement, c’est la culture. Nous ne pouvons alors qu’accueillir et applaudir voire accompagner plus loin ces artistes ou acteurs culturels de développement »
. Pour Togna Fiya, lauréat du tremplin Assalamalekoum Découverte 2013, « l’Etat doit accompagner la jeunesse… Il doit mettre la main dans le festival Assalamalekoum ».

La programmation musicale du festival est cette année encore tout autant originale qu’internationale, avec l'organisation de 3 grandes soirées-concerts conviant les sénégalais de Positive Black Soul, les américains de Das EFX, Lino / Ärsenik de France, Webster du Canada, South School de Tunisie, la marocaine Eva from Morocco, Moona d’origines béninoise et sénégalaise, Absil N Show de Guinée Bissau, les nigériens de MDM Crew et bien d’autres.

La scène hip hop mauritanienne sera évidemment mise à l’honneur lors des 3 soirées de cette 8ème édition, avec des artistes tels que Out Look, Petit Mass, Soyno Nganda ou encore Black System et beaucoup d’autres. En co-production avec l’Institut français de Mauritanie, le Samedi 13 juin sera l’occasion de fêter la musique à Nouakchott, en invitant plus d’une dizaine de lauréats mauritaniens, révélés lors de divers concours nationaux, ainsi que l'artiste Marema du Sénégal, Prix Découvertes RFI 2014.

Il faut remarquer que festival gagne d’édition en édition, en maturité et reconnaissance auprès de ses partenaires locaux et internationaux. Il rayonne à l’extérieur en participant aux réseaux African Music festival Network, Zone franche, Artérial Ne/twork ou encore le programme Equation Musique de l’Institut français et de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Cheikh Oumar NDiaye pour l’Authentique

Avec Cridem, comme si vous y étiez...
















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2300

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)