18-06-2015 14:14 - Congrès des maires de Mauritanie : Hamza pestiféré ou Oublié ?

Congrès des maires de Mauritanie : Hamza pestiféré ou Oublié ?

L'Authentique - Les travaux du Congrès de l’Association des maires de Mauritanie a été tenue hier, lundi 15 juin 2015. Une fois n’est pas coutume : le bureau sortant, présidé par Ahmed Hamza n’a pas été invité à l’événement !

Le Palais des congrès a abrité hier les travaux du Congrès de l’Association des Maire de Mauritanie. Fait inédit : le Maire sortant n’a pas été invité à la cérémonie ! Cet acte relève-t-il d’un oubli des organisateurs, ou plutôt, Hamza, est-il-toujours considéré comme un pestiféré ?

La question mérite bien d’être posée quand on sait que l’homme en question est non seulement président sortant de cette association mais plus, il est celui qui a le plus duré au poste avec sept ans à sa loge. Mieux, cet élu est celui qui a le plus fait pour la capitale depuis que celle-ci a décidé de se doter d’un Patron.

Pour ces faits et pour d’autres encore, on pourrait fort bien comprendre qu’il ne soit pas invité à prononcer un discours lors de cet événement , mais il est difficile d’accepter qu’il n’ait même pas fait partie des invités d’honneur de l’événement ! En tout état de cause son exclusion, ou son oubli ne grandit guère ses pairs élus, et encore moins la pratique démocratique dans le pays.

L’autre fait à retenir est que la cérémonie a été ouverte par le président Mohamed Abdel Aziz qui s’est adressé aux participants en leur vantant le bilan des réalisations accomplies sous son magistère depuis 2009.

Ces réalisations se déclinent selon en nombre d’écoles ouvertes dans leur commune, de centres ou de postes de santé, en matière d’électricité et d’eau. Il a achevé son intervention par un appel qu’il a lancé aux maires, leur demandant de redoubler d’efforts en faveur des populations, de consolider les valeurs républicaines et de cultiver le sens de la justice sociale. Enfin, il a remercié ceux parmi eux dont il a sillonné les communes durant ses périples à l’intérieur du pays.

« Comble d’ironie, il a renouvelé son attachement à la décentralisation, alors que la Mauritanie est le seul pays dans la région ouest-africaine où les maires ne jouissent pas de liberté d’action à cause d’une centralisation excessive de leurs prérogatives au niveau du ministère de l’Intérieur » a commenté un des participants.

En effet, la gestion des communes par l’autorité centrale sans grande marge de manœuvre pour les maires, excluent selon ce participant, les populations locales dans la gestion de leurs propres affaires.

Ce congrès ordinaire qui s’est ouvert le 15 juin devra s’achever vendredi prochain. Il faut ajouter que l’Association des maires de Mauritanie est présidée par le maire milliardaire de Zouerate, le colonel à la retraite Cheikh Ould Baya.

Ahmed B.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2893

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • a.bennan (H) 12/07/2015 22:24 X

    Tout a une fin quand meme! Ce Mr est du passe,et fichez lui la paix a ses ocupations.Rassurez vs,son remplacant est de taille.

  • craicra (H) 19/06/2015 10:36 X

    Pour l’histoire, Hamza est à mon humble avis, l’un des Maires de Mauritanie ayant été les plus en vue en matière de bonne gestion, de réalisations modernistes, de social et de probité au final. Pour ce faire, tout comme nombreux de nos bons citoyens proches de l’opposition votait mint Abdel Malick, la Maire de Tevragh Zeina par ce qu’il la connaissait au plan professionnel, d’autres proches de l a majorité présidentielle le votait contre les candidats de cette dernière. Ceux qui connaissent l’actuel président de l’Association des Maires de Mauritanie Mr. Cheikh O/ Baya, cet homme parfait commis de l’état d’une culture inépuisable empreinte de civisme et de grande moralité, parient qu’il ne fera jamais obstacle à la participation et encore moins à l’invitation de quiconque à un quelconque événement.

  • Murraj-Upi (H) 19/06/2015 05:24 X

    Une honte de plus dans le palmarès de la médiocrité, un bureau sortant occulté, sur le plateau de l'indifférence, sous l'oeil médusé d'un président qui trouve une occasion d'humilier des maires, l'absence de Ahmed Hamza, ne fera que le grandir... "elbedelou el3a2warou"

  • taf naf (H) 18/06/2015 15:17 X

    qu'est ce qu il raconte encore lui la ce boy nar