16-07-2015 01:30 - Société Générale Mauritanie/Communiqué: Semaine de la Solidarité [PhotoReportage]

Société Générale Mauritanie/Communiqué: Semaine de la Solidarité [PhotoReportage]

SGM - Dans le cadre de la réalisation de l’activité intitulée « Semaine de la Solidarité » Société générale Mauritanie a organisé le mercredi 15 juillet 2015 une distribution de vivres à l’Institut Marième Diallo.

Cet institut est un orphelinat qui œuvre dans la lutte contre l’enfance déshéritée en Mauritanie depuis 1968 et rencontre aujourd’hui quelques difficultés financières.

C’est dans ce contexte que M. Metaux, Directeur Général de Société Générale Mauritanie accompagné de son Directeur Général Adjoint et d’une importante délégation se sont rendu sur les lieux afin de remettre des vivres. C’est donation est composée de :

- 1 tonne et 300 kg de riz

- 50 litres d’huile

- 250 Kg de sucre

- 960 boites de lait

- 50 kg pattes alimentaires

- 02 ordinateurs

- Prise en charge de frais de scolarité

Le personnel qui avait aussi organisé une collecte en interne, a remis au coordonnateur de l’IMD une enveloppe de 300. 000 MRO. Après réception des dons, le coordonnateur a par la suite procédé à une visite guidée de l’institut avant de prendre la parole pour remercier la SGM et faire une présentation du centre.

Enfin M. Métaux a pris la parole pour féliciter et encourager Madame Diallo et son Staff pour le noble travail accomplit avant de promettre un appui pour la réhabilitation du bâtiment.

Cette activité rentre dans le cadre de la politique Responsabilité Sociale et Environnementale de l’entreprise (RSE) qui est un volet très important au sein du Groupe. En effet « la semaine de l’engagement solidaire » ou « semaine de la solidarité » est un engagement du groupe SG et est appliquée par toutes ses filiales.

Nouakchott, le 15/07/2015





Avec Cridem, comme si vous y étiez...








































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 3400

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Freemanleeek (H) 16/07/2015 15:48 X

    M. Meteaux, Je pense que vos cadres ont egalement besoin d'etre engresses. Ils ne ressemblent pas a des employee bien gates. N'est-ce pas???

  • teyssir (H) 16/07/2015 09:17 X

    Jazakum Allah Khai; il faut que les gens voient se que fait cette dame et son arphelina car c'est simplement merveuilleux Allah l'acceptera et par elle beaucoup d'entre nous inshallah