18-07-2015 18:16 - Les populations vulnérables au centre de la JMP 2015

Les populations vulnérables au centre de la JMP 2015

Le Calame - C'est sous le thème « Les populations vulnérables en situation d'urgence humanitaire » que la Mauritanie a célébré, le 10 Juillet, la Journée mondiale de la population 2015, en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

La cérémonie officielle du lancement des activités commémoratives s’est déroulée à Nouakchott, sous la présidence de monsieur Assane Ba, représentant de l'UNFPA en Mauritanie, en présence du directeur des politiques économiques au ministère des Affaires économiques et du développement.

Plusieurs personnalités, des responsables des Organisations de la Société Civile (OSC) y ont pris part, avec projection de film et remise d’un don japonais. D'autres activités sont planifiées sur tout le mois de Juillet.

« Le thème de cette année », explique un communiqué de la représentation UNFPA de Nouakchott, « entend mettre en évidence les besoins particuliers des femmes et des adolescentes, lors des conflits et catastrophes humanitaires, maillon faible des plans nationaux de contingence qui ignorent les besoins en santé sexuelle et reproductive des populations déplacées ».

Le communique relève que les complications de santé de la reproduction, même en conditions normales, sont la principale cause de décès et de maladie chez les femmes en âge de procréer. Dans les situations d’urgence humanitaire, cette situation empire dramatiquement.

Pour s'assurer que les populations vulnérables aient accès aux services de SSR, en pareils cas, la Mauritanie contribue activement, avec l'appui de l'UNFPA, au suivi de la situation des urgences humanitaires et à la coordination de la réponse dans ce domaine. Cela a permis d'y intégrer la santé sexuelle et reproductive, ainsi que la prise en charge des victimes de violences basées sur le genre.

« La Mauritanie fait face, depuis 2012, à deux situations d’urgence humanitaire : la présence de 52 000 réfugiés maliens, dans le camp de M’Bera (à l’est du pays), et les carences alimentaires et nutritionnelles, suite au déficit pluviométrique de l’hivernage 2011 qui a touché pratiquement toute la zone du Sahel, à laquelle s’ajoutent des inondations touchant presque tous les ans, diverses régions du pays », a rappelé Assane Bâ, dans son discours prononcé à l’occasion de la cérémonie.

Pour renforcer et assurer la pérennité de la réponse nationale en faveur des populations les plus vulnérables lors d’urgences humanitaires, de grands espoirs sont fondés sur la mobilisation de ressources auprès des partenaires techniques et financiers de la Mauritanie.

« Une des priorités du FNUAP est d'autonomiser les femmes, les adolescentes et les jeunes, de préserver leur bien-être et de répondre à leurs besoins et préoccupations spécifiques », ajoute Ba, rappelant que le Fonds travaille en étroite liaison avec les gouvernements, le système des Nations Unies, les partenaires locaux et étrangers, afin de bien se préparer aux catastrophes et garantir l’intégration de la santé procréative dans les interventions d'urgence.

Il a appelé enfin la Communauté internationale à redoubler d'efforts pour défendre la santé, ainsi que les droits de la femme et des adolescentes, afin de leur permettre de jouer pleinement leur rôle, dans l'avènement de la paix et de la concorde. Et de lancer appel auprès des partenaires techniques et financiers de la Mauritanie, en vue de mobiliser plus de ressources pour « assurer la pérennité de la réponse nationale », face à ces situations de crise.

Monsieur Yahya ould Abd, directeur des politiques économiques au ministère des Affaires économiques et du développement, a estimé que la Mauritanie tient plusieurs acquis, notamment dans le domaine sanitaire, pour promouvoir la santé reproductive, lutter contre l'immunodéficience, le paludisme et la tuberculose, avant de souligner l'intérêt accordé aux jeunes, pionniers du processus de développement.

En bref, la Journée mondiale de la Population aura constitué, cette année, une belle opportunité de plaidoyer pour une grande mobilisation et un engagement accru de tous en faveur des populations les plus vulnérables.

Compte-rendu Thiam

--------------------------------------

Du matériel médical au profit du Hodh Ech-Charghi

Les locaux du programme national de la santé de la reproduction ont abrité, le même jour, une cérémonie de remise de matériel médical, au profit du ministère de la Santé, dans le cadre du projet « Appui au renforcement des services de la santé maternelle dans la région du Hodh Charghi ». « Ces équipements vont renforcer », s’est réjoui Assane Ba, représentant de l'UNFPA en Mauritanie, « les capacités matérielles de prise en charge des urgences obstétricales au Hodh Ech-Charghi ». Et de remercier le gouvernement japonais pour son assistance constante.

C’est en effet le Japon qui a apporté un financement de 900 000 $, pour l'exécution de ce projet par l'UNFPA, dans le cadre de son budget supplémentaire à l'année fiscale nippone 2014. « Notre appui aux activités au niveau de la communauté se justifie par la nécessité de renforcer les services de la santé maternelle et infantile dans les zones les plus vulnérables de ce pays », a précisé Jun Yoshida, ambassadeur du Japon en Mauritanie.

« Je garde une profonde conviction que ces équipements seront utilisés, soigneusement et précieusement, pendant une longue période, et apporteront une contribution qualitative à l'amélioration des services de santé maternelle et infantile ». Comme dit tantôt, la remise de ce don fut une activité-phare des festivités commémoratives de la Journée mondiale de la population.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1819

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)