24-07-2015 13:33 - Le Haut Conseil de la fatwa dénonce l’inscription du Nom d’Allah sur des chaussures à Nouakchott

Le Haut Conseil de la fatwa dénonce l’inscription du Nom d’Allah sur des chaussures à Nouakchott

Sahara Medias - Le Haut Conseil de la fatwa et des Recours gracieux a dénoncé la circulation de chaussures au marché de Nouakchott, portant l’inscription du Nom d’Allah sur le talon.

Le Conseil a déclaré dans un communiqué publié jeudi 23 juillet courant, que le port de ce type de chaussures pourrait conduire son auteur à l’incroyance, s’il abuse par inadvertance de ce mot sacré, surtout que les chaussures s’exposent à toute sorte d’impureté.

« Il est porté à la connaissance de tous, le caractère prohibitif et vil de cet acte » a annoncé le conseil, précisant dans son communiqué que le blasphème dans ce cas de figure concerne à la fois le fabriquant, le vendeur, l'acheteur et l’usager.

Porter ces chaussures n’est permis qu’en supprimant toute l’inscription, en ne laissant aucune lettre précise le Haut Conseil de la fatwa et des Recours gracieux selon lequel cette interdiction s’applique également aux autres habits tels que les voiles, du fait qu’ils sont confrontés aux saletés.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3323

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • diopkarim (H) 24/07/2015 14:53 X

    C'est pas sur des chaussures, c'est sous des chaussures c'est scandaleux !!

  • mdmdlemine (H) 24/07/2015 14:26 X

    ce sont des juifs, des ennemis de l'Islam qui ont fabriqué ce type de chaussures, parfois achetés inconsciemment par les croyants qui ne regardent d'habitude que le côté extérieur de la chaussure ou du vetement. Tous les moyens sont bons pour salir l'image de l'Islam, après les canons, la guerre des communiqués c'est aujourd'hui la bataille de l'habit

  • Ibadou (H) 24/07/2015 13:48 X

    Une sale initiative des ennemis d'Allah SWTqui n'a, certes, pas besoin du haut conseil, ni de moi bref quiconque pour défense. Celui qui est à blamer est le commerçant véreux qui n'a pas vu ce blasphème pour ne pas vendre ces chaussures même après leur introduction dans notre pays.