20-08-2015 21:00 - Présentation de la 1ere édition de l’école pilote du drame pour l’intégrité

Présentation de la 1ere édition de l’école pilote du drame pour l’intégrité

Mohamed Abdellahi Abbe - La Ligue du dialogue pour la culture et la création a organisé, ce lundi soir (17 aout) à l’hôtel Mauricenter, un séminaire pour débattre et évaluer la première expérience de l’école pilote du drame pour l’intégrité qui vise à inculquer aux générations futures les valeurs d’intégrité et de transparence par l’intermédiaire de ce genre cinématographique.

Le débat qui a été animé par des spécialistes a permis de passer en revue les résultats de cette expérience scolaire, la première du genre en Mauritanie. Les intervenants ont évoqué les histoires de réussite mais aussi les obstacles à surmonter.

Selon le directeur de l’école, Rajel Oumar Beilil, cette première expérience a permis d’initier des collégiens aux connaissances et savoirs faires relatifs aux notions, « intégrité et transparence », à travers le drame dans le milieu scolaire. De son côté, Himine M'Aibess, représentant le FNUAP à ce séminaire, a souligné l’importance de l’aspect créatif véhiculé à travers cette initiative.

Il a insisté sur le développement de la personnalité des élèves à travers des séances de coaching artistiques tout en rappelant l’importance de la formation pour l’épanouissement de la jeunesse.

Le directeur de la Maison des cinéastes, le poète Mohamed Idoumou, a demandé, quant à lui, l’introduction de « l’école du drame pour l’intégrité » comme modèle d’enseignement dans le cursus scolaire classique. Une idée qui a été saluée par la spécialiste des questions des mineurs, Nevissa Housseine, qui a estimé que ce genre de projets culturels pourrait immuniser les mineurs contre la délinquance dans le milieu urbain.

Au terme de ce séminaire, les participants ont reformulé des recommandations, d’ordre juridique et organisationnel, en vue d’améliorer les résultats de l’école du drame pour l’intégrité, en s’inspirant du patrimoine culturel local et en accompagnant les jeunes talents dans les zones périphériques.

Il faut noter que cette rencontre a eu été organisée en collaboration avec le Centre mauritanien des recherches et des études en sciences humaines.

Mohamed Abdellahi ABBE

Journaliste à la TVM

Ben.mohameden@gmail

F.B : Nebhani Abbe





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1742

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)