22-08-2015 07:18 - Condoléances à la famille de feu Mohamed Said Ould Homody

Condoléances à la famille de feu Mohamed Said Ould Homody

Ely Ould Krombele - L'illustre famille ataroise de Ehel Homody vient de perdre encore une fois un de ses éminents fils en la personne de Mohamed Said : journaliste, écrivain et diplomate.

Nous sommes en mesure de constater de nos propres yeux comment des hommes et des femmes descendants d'un désormais patriarche self-made-man, du nom de Homody Ould Mahmoud, et d'une simple femme au foyer, Salké Mint Bedebé, parviennent à se hisser au firmament socio-culturel d'une nation, dépassant de loin la notoriété de l'émir de l'Adrar, pourtant tenue par le glaive et l'épée.

Ainsi donc après Saviyé, Moilim, Fatimetou mint Homody, Mohamed Mahmoud et Lagdhaf Ould Homody, voici le tour de Mohamed Said d'être rappelé à Dieu. A cette douloureuse occasion, mes condoléances les plus attristées vont au reste de la famille, je veux dire à l'imputrescible Haibé Ould Homody, à Marièm et Rabia Mint Homody.

Sans oublier tous les descendants de l'illustre famille adraroise.

Innalillah we inna ileihi rajouun.

Ely Ould Krombele, Paris



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Ely Krombele
Commentaires : 2
Lus : 2205

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mdmdlemine (H) 22/08/2015 10:35 X

    c'est présentemment l'un des meilleurs hommages rendus à cette icône nationale qui vient d'être rappelée à Allah Lorsque je l'ai rencontré à la cérémonie de dédicace, lui qui connaît mon père Rahimehou Allah, un enseignant à Atar et Aoujeft entre 1958 et 1985 (Mohamed Lemine Ould Mohamed Lemine) qui a enseigné tous les grands cadres de cette localité, Hamody me dit "je copie et archive tout ce qui écrit". Connu par sa sincérité, il m'a rendu le plus cher hommage que je n'ai jamais entendu de ceux qui lisent mes modestes et parfois incohérents écrits. Qu'Allah le Tout Puissant l'accueille en Son Saint Paradis. Amine. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons We Inna Lillahi We Inna Ileyhi Rajioun

  • hathlele (H) 22/08/2015 09:17 X

    inna Lilahi We Inna Illayhi Rajiounne. Sidi Ould Bobba Zouerate